De nombreuses mères ont des doutes sur le nombre d'allaitements dont votre bébé aura besoin, sur le moment où ils devraient l'allaiter et même sur les meilleures positions pour le faire. Ici, nous allons essayer de résoudre certains d'entre eux:

Pour commencer, il est important que vous offrir le sein le plus tôt possible à l'enfant, même dans la première heure après l'accouchement. Après la première heure, le bébé reste généralement endormi et pendant cette période, il est recommandé de rester avec sa mère même s'il ne montre aucun intérêt pour l'allaitement, mais que le contact entre les deux est stimulé.

Positions pour l'allaitement

La plupart des problèmes d'allaitement sont dus à un mauvais positionnement, à une mauvaise adhérence ou à une combinaison des deux. Une technique correcte évite l'apparition de fissures dans le mamelon.

Le bébé, pour une succion adéquate du sein, doit créer un mamelon avec cela, qui est formé par environ un tiers du mamelon et deux tiers du tissu mammaire. La mère et l'enfant doivent être à l'aise et proches l'un de l'autre, de préférence avec tout le corps de l'enfant en contact avec celui de la mère. Le prise Il est facilité en plaçant le bébé tourné vers la mère, la tête et le corps alignés, sans cou tordu, le visage face à la poitrine et le nez au mamelon.

Une fois que le bébé est bien placé, la mère peut stimuler le bébé de sorte qu'il ouvre sa bouche en se frottant les lèvres avec le mamelon, puis déplace doucement le bébé vers la poitrine.

Si l'enfant est tendu, sa lèvre inférieure sera bien en dessous du mamelon et une grande partie de l'aréole dans sa bouche, qui sera très ouverte.

Durée et fréquence des coups

Le temps nécessaire pour terminer chaque allaitement est différent pour chaque bébé et pour chaque mère. Tant le nombre de prises que l'enfant fait par jour que le temps qu'il passe dans chacune sont très variables, il n'est donc pas nécessaire d'établir des règles fixes. Il vaut mieux offrir le sur demande.

De plus, la composition du lait n'est pas la même au début de la prise qu'à la fin. Celui au début est plus aqueux, bien qu'il contienne la plupart des protéines et des sucres, tandis que le lait à la fin est moins abondant, mais la teneur en matières grasses et en vitamines est plus élevée.

Il est recommandé de permettre à l'enfant de finir avec un sein avant de commencer avec l'autre, car il est important que chacun d'eux soit complètement et alternativement vidé. Cela évite l'accumulation de lait pouvant entraîner des complications et facilite l'adaptation du corps de la mère à la production de lait en fonction des besoins de son enfant.

Allaiter, jusqu'à quand ? - La Maison des maternelles #LMDM (Août 2019).