La laryngoscopie est une technique utile dans les situations ou problèmes de santé suivants:

  • Étude de la douleur chronique à la gorge: la laryngoscopie est utilisée pour identifier les lésions qui causent des maux de gorge plus de trois semaines d'évolution et qui ne répondent pas au traitement médical habituel.
  • Altérations de la voix: peut diagnostiquer des maladies des cordes vocales. Avant de le faire à cette fin, vous devez attendre trois semaines car, dans de nombreux cas, il s’agit d’une laryngite transitoire qui ne nécessite pas d’étude.
  • Toux chronique: quand une personne commence à tousser pendant plus de trois semaines ou que la toux change de forme, il faut étudier pour vérifier qu'il n'y a pas d'altération des voies respiratoires supérieures.
  • Cancer suspecté: la laryngoscopie permet d’observer s’il existe des tumeurs des voies respiratoires supérieures, très fréquentes chez les fumeurs.
  • Étouffement: confirme le blocage des voies respiratoires supérieures par des éléments étrangers. Parfois, cela permet de les atteindre et de les extraire.
  • Difficulté à avaler: Ce test permet d’exclure les blessures physiques qui entravent l’action de la déglutition. Le mouvement de la musculature pharyngée peut être observé en direct.
  • Prenant des biopsies: dans les masses suspectes de cancer, les polypes des cordes vocales ou les ulcères chroniques, les échantillons peuvent être prélevés avec des petites pinces ou des aiguilles.
  • Intubez les voies respiratoires: les anesthésiologistes ou les médecins intensivistes utilisent le laryngoscope chez des personnes inconscientes pour observer les voies respiratoires supérieures et introduire un tube creux permettant de ventiler le patient et de maintenir artificiellement sa respiration.

Intubation orotrachéale (IOT) : bases anatomiques et technique de réalisation (Septembre 2019).