Il faut comprendre qu'un luxation et une fracture présentera des signes et des symptômes très similaires, étant difficile à différencier. C'est pourquoi il est important de suivre certaines étapes qui seront utiles dans les deux situations, en évitant les risques inutiles:

  • Localisez l'articulation touchée. Si la victime soupçonne que le dos, le cou ou la hanche a été endommagé, ne le déplacez pas. Appelez le numéro d'urgence et attendez qu'ils viennent sans abandonner la victime à aucun moment.
  • Immobilisez le membre dans la position dans laquelle il a été trouvé (sans manipulation) avec une fronde ou une attelle improvisée. L'objectif est que le député bouge le moins possible, tout en faisant remarquer que ce n'est pas trop serré. En cas de subluxation, placez le membre dans une position anatomique normale et immobilisez-le pour que le patient soit à l'aise.
  • S'il y a des plaies, il faut nettoyer le membre avant de l'immobiliser et le recouvrir de gaze stérile ou de chiffons propres.
  • Appliquez du froid local (sacs de glace, d'eau froide) pour réduire l'inflammation et la douleur.
  • Laissez le joint en repos absolu.
  • Une fois que l'articulation est assurée, transférez la personne blessée à l'hôpital afin que les tests pertinents soient effectués et que le traitement approprié soit administré.

Comment se remettre d'une luxation de l'épaule ? (Août 2019).