Le statut des travailleurs établit travail de nuit "Celle effectuée entre dix heures du soir et six heures du matin" (article 36), ou celle dans laquelle au moins trois heures de travail quotidien sont investies, ou au moins un tiers de la journée de travail annuelle de ce type Dans une autre section, la loi indique que le travail de nuit "ne peut excéder huit heures par jour en moyenne, sur une période de référence de quinze jours, et s’applique à tous les travailleurs, quelle que soit la catégorie de travail effectuée" .

L'article 32 du décret royal 1561/1995 du 21 septembre prévoit la possibilité d'élargir la limite maximale applicable aux secteurs des employés des fermes urbaines, des gardiens et des gardiens non ferroviaires, des travaux sur le terrain, des commerces, de la restauration et des transports, et Je travaille en mer Cette limite peut également être dépassée lorsque cela est jugé nécessaire pour prévenir et réparer les réclamations ou autres dommages extraordinaires et urgents. En dehors de ces hypothèses, la règle générale pour le travail de nuit est l'interdiction totale des heures supplémentaires, ainsi que l'interdiction stricte (article 6 du statut des travailleurs) que les mineurs travaillent pendant cette période.

Selon le statut des travailleurs, le travail de nuit ne peut pas dépasser deux semaines d'affilée, sauf que la prolongation de cette période est due à la décision volontaire du travailleur. Les employeurs doivent mettre en place un régime d’évaluation médicale gratuite et périodique pour les travailleurs de cette équipe et, s’il est démontré que des problèmes médicaux sont associés à cet horaire de travail, la partie affectée aura le droit d’être mutée le jour.

S'agissant des femmes enceintes, la loi 31/1995 du 8 novembre sur la prévention des risques professionnels, dans son article "Protection de la maternité", dispose que l'employeur doit adopter les mesures nécessaires pour éviter toute exposition aux risques chez les femmes enceintes. et en période de lactation, y compris, le cas échéant, l’inexécution du travail de nuit ou des quarts de travail.

En dehors de la législation, les recommandations des organisations internationales relatives à la prévention de la santé sur le lieu de travail soulignent que tout quart de travail impliquant une activité de nuit nuit à la santé.

[YTP]fr » Bonne nuit les tipeu (Août 2019).