Si le bébé a le court frenul, en essayant d’allonger la langue, il ne pourra pas partir, ni même le bout baissera, rendant l’allaitement difficile. Il ne peut pas non plus le soulever correctement pour bien serrer la poitrine, et même le mouvement de déglutition peut être difficile, ce qui facilite l’étouffement.

Par conséquent, dans le cas où il y aurait ankyloglossie, L'allaitement est très difficile, rendant les coups très longs et inefficaces. Le bébé essaiera de compenser le frein court de plusieurs manières:

  • En utilisant la mâchoire pour presser l'aréole, ce qui se traduit par une sorte de mordre ou mamelon à mâcher.
  • Utiliser les lèvres pour exprimer le lait.
  • Faire des mouvements d'aspiration inefficaces, dans lesquels une traite adéquate du sein n'est pas obtenue.

Le conséquences pour la mère Il peut y avoir plusieurs:

  • Des fissures dans le mamelonest la complication la plus fréquente, en raison de la position inadéquate pour allaiter et mordre du mamelon dont nous avons parlé plus tôt. Les fissures sont très douloureuses et peuvent décourager même les mères les plus motivées. C'est l'une des causes les plus fréquentes d'abandon du sein.
  • Mammite: l'aspiration continue du bébé augmente la production de lait, mais comme ce n'est pas l'extraction efficace, le circuit de drainage est entravé, pouvant donner lieu à une accumulation de lait dans les glandes mammaires.

Le conséquences pour le bébé ils sont:

Les conséquences d’une succion inefficace du bébé auront pour première manifestation une échec de la prise de poids. Ce sont des enfants qui prennent de très longues distances sans pour autant prendre du poids, ce qui provoque beaucoup de frustration chez la mère. Ils seront irritables et pleureront fréquemment car ils ne seront jamais rassasiés. Si le sein produit plus de lait par le stimulus de succion, les bébés boiront plus de lait dès le début de la lactation, qui est plus riche en lactose et moins riche en graisse. L'excès de lactose peut donner lieu à des digestions plus lourdes, avec des selles verdâtres et explosives, très différentes des dépôts habituels du lait maternel, provoquant même des érythèmes fessiers. Il est également associé à une plus grande fréquence de régurgitations et de reflux gastro-oesophagien.

Difficulté d’allaitement : frein de langue trop court? (Septembre 2019).