Le perte de cheveux C'est un véritable défi diagnostique pour le dermatologue, même pour ceux qui ont plus d'expérience dans le domaine de l'étude des cheveux (trichologie), puisqu'il existe plus de 100 causes pour lesquelles nous pouvons perdre des cheveux, certains réversibles et d'autres irréversibles. Les méthodes les plus utiles pour un diagnostic correct sont l’entretien clinique mené par le dermatologue et une exploration capillaire approfondie. Lorsque la première visite chez le dermatologue ne suffit pas pour poser un diagnostic correct, certains tests spécifiques tels que le trichogramme, la trichoscopie ou le test de lavage des cheveux peuvent être envisagés.

Le test de lavage des cheveux Il s'agit d'une méthode normalisée de comptage des cheveux perdus qui détermine le pourcentage de types de cheveux perdus. Il est considéré comme un test non invasif, simple à réaliser mais très laborieux, pour lequel la collaboration du patient est requise, car il consiste à collecter tous les cheveux perdus lors du lavage des cheveux après cinq jours sans le faire; De plus, nous devrions ajouter les cheveux perdus dans l'oreiller, lors du peignage, sur le canapé, etc.

En 2005, la D re Rebora a modifié ce test afin de le rendre plus confortable pour le patient et de démontrer son efficacité. Le test de lavage capillaire modifié Il consiste à recueillir les cheveux perdus dans la douche en quatre lavages qui seront effectués tous les deux jours. De cette manière, la personne effectuant le test n'aura pas à garder ses cheveux sales pendant cinq jours. Une fois collectés, les cheveux doivent être classés en fonction de leur longueur pour pouvoir interpréter le pourcentage de chaque type de cheveux perdus, ce qui est essentiel pour pouvoir classifier correctement le type d'alopécie.

Nous parlons de centaines de poils dans chaque test, donc le test demande beaucoup de temps et de patience. En sa faveur, on peut dire qu’il n’exige pas d’instrument spécifique ni de dépense extraordinaire. Bien que le test de lavage capillaire modifié fournisse des informations utiles au médecin et au patient, il ne s'agit que d'un élément d'information supplémentaire lors du diagnostic correct. Le test ne sera utile qu'avec un examen médical et un examen capillaire adéquat. De plus, il ne faut pas oublier que ce test n'a démontré son efficacité que dans l'étude de certains types d'alopécie spécifique.

LA DIFFÉRENCE entre RHASSOUL et SHIKAKAÏ (Septembre 2019).