Le sentiment de culpabilité Il s'agit d'une émotion négative qui, bien que personne n'aime expérimenter, est en réalité nécessaire pour une adaptation correcte à notre environnement. De nombreux auteurs s'accordent pour définir la culpabilité comme une affection douloureuse résultant de la croyance ou du sentiment d'avoir transgressé les normes éthiques personnelles ou sociales, en particulier si quelqu'un a été blessé.

La culpabilité découle donc d'une faute que nous avons commise (ou que nous croyons). Sa fonction est de faire savoir au sujet qu'il a mal agi pour faciliter les tentatives de réparation. Son origine est liée au développement de conscience morale, qui commence dans notre enfance et qui est influencée par nos différences individuelles et nos schémas éducatifs.

Il y a des gens qui confondent cette émotion avec de la honte, ce qui accroît leur inconfort émotionnel, car en mélangeant les deux sentiments, ils se nourrissent l'un l'autre. Alors que la culpabilité apparaît avant la douleur pour les dommages causés, la honte est vécue lorsque nous nous percevons avec le manque d'habileté ou de capacité que nous devrions présumer que nous devrions avoir.

Rayon X de la faute

Pour comprendre la faute, nous devons savoir quels sont ses éléments:

  • Acte causal, réel ou imaginaire.
  • Perception et auto-évaluation négative de l'acte par le sujet, mauvaise conscience.
  • Émotion négative dérivée de la culpabilité, du remords.

La combinaison de ces éléments peut conduire à deux types de faute:

  • Culpabilité saine ou manifeste: apparaît comme une conséquence un dommage réel que nous avons causé à quelqu'un. Son utilité consiste à nous aider à respecter les règles et à ne pas nuire aux autres. La culpabilité fonctionne ici comme une punition lorsque nous ne nous conformons pas.
  • Culpabilité morbide: Aucune faute objective ne justifie ce sentiment. Contrairement au précédent, ce type de culpabilité est destructeur et ne nous aide pas à nous adapter à l'environnement. Lorsque la faute ne fonctionne pas bien (elle ne remplit pas sa fonction adaptative), elle peut survenir par excès (lié à des altérations psychopathologiques telles que la dépression) ou par défaut (associé à des niveaux élevés de perfectionnisme).

Quelle est la différence entre la honte et la culpabilité ? Avec Gilles et Rose (Août 2019).