Le roséole, éruption cutanée soudaine ou «fièvre de trois jours», est une infection virale typique de l’enfance, en particulier chez les jeunes enfants, de six mois à trois ans. Le tableau clinique est très caractéristique: forte fièvre (jusqu'à 39-40 degrés) pendant trois jours et apparition d'une éruption cutanée lorsque la fièvre disparaît sous la forme de taches roses qui ne produisent pas de démangeaisons. C'est une infection banale qui ne nécessite pas de traitement spécifique et qui disparaît spontanément en moins d'une semaine.

On l'appelle aussi «Sixième maladie» parce qu’il a été décrit dans cet ordre parmi les maladies exanthématiques de l’enfance (c’est-à-dire celles qui produisent une éruption cutanée et de la fièvre). Les autres sont la scarlatine, la rougeole, la rubéole, la varicelle et l'érythème infectieux. Parmi celles-ci, seule la scarlatine est produite par des bactéries et traitée aux antibiotiques; les autres sont des maladies virales.

Causes de la roséole

La roséole est une infection virale causée par deux types de virus herpès, le virus herpès humain 6 (80 à 90% des cas) et le virus herpès humain 7 (10% à 10%). Selon la série, il varie entre 70 et 90%, mais dans tous les cas, c'est l'herpès 6 qui est beaucoup plus fréquent. Ces types de virus de l'herpès appartiennent à la même famille que ceux qui produisent l'herpès labial, la varicelle ou le zona, bien qu'ils présentent des caractéristiques différentes de celles-ci.

Pratiquement tous les enfants passent de la roséole dans leur enfance, car il s'agit d'une infection très contagieuse. Il est rare d'apparaître chez les nourrissons de moins de six mois, car jusqu'à cet âge, il existe généralement des anticorps maternels qui ont traversé le placenta et exercent une fonction protectrice chez le bébé.

Le virus qui cause la maladie n'affecte que l'homme. Comme le reste des virus de l’herpès de sa famille, une fois l’infection terminée, ils restent endormi dans l'organisme, et les adultes qui l'ont passé, même sans avoir eu de symptômes, peuvent éliminer le virus par les voies respiratoires, infectant les plus petits. Il en va de même pour les enfants qui ont déjà passé la maladie. Les infections surviennent toute l’année, sans schéma saisonnier caractéristique. C'est pourquoi il est si fréquent, en raison de sa contagiosité élevée. La bonne nouvelle est que le problème est résolu sans complications. Roseola est toujours une infection acquise, pas congénitale.

❀⊱╮♥♫♥ GILBERT BECAUD .♥♫♥ l'important c'est la rose ♥♫♥ ❀⊱╮ (Août 2019).