Le la colère C’est une maladie qui touche à la fois les animaux et les humains, c’est-à-dire zoonoses. C'est l'une des premières maladies répertoriées dans l'Antiquité. sa première référence se trouve dans les écrits sumériens de 3500 av. J.-C., dans lesquels il est précisé que les propriétaires de chiens enragés qui ont mordu d'autres personnes ont été condamnés à une amende. Ce fut Louis Pasteur qui, au 19ème siècle, découvrit que la colère était due à une viruset il a lui-même conçu un vaccin isolant un virus atténué, qu'il a utilisé pour la première fois chez un enfant mordu par un chien enragé.

À l'heure actuelle, la rage est répandue dans toutes les régions du monde, sauf en Antarctique, car les mammifères de ce pays ne sont pas entrés en contact avec des mammifères infectés d'autres continents. Environ 60 000 personnes meurent chaque année de la rage, presque toutes dans des zones rurales d’Asie et d’Afrique, et les chiffres pourraient être beaucoup plus élevés sans le vaccin injecté chaque année à 15 millions de personnes risquant de contracter cette maladie. La plupart des cas de rage de l'histoire étaient dus à des morsures de chien. Cependant, à ce jour, les mammifères qui transmettent la rage sont le renard en Europe, les États-Unis et le Mexique, ainsi que les chauves-souris. reste du monde.

On soupçonne que le nombre de décès annuels dus à la rage est beaucoup plus élevé, car beaucoup de ces décès ne sont pas enregistrés. Les campagnes d'éradication ne sont pas très efficaces, car il est très difficile de contrôler les animaux sauvages. on pense que le Royaume-Uni est le seul pays indemne de rage - il n'y a eu qu'un seul cas, en 2012, au cours des cent dernières années.

Dans les pays développés, la population de chiens enragés a été contrôlée et seuls quelques pays possèdent des zones à haut risque, telles que le sud du Mexique, le nord de l'Argentine et les zones rurales du Pérou. Le reste des pays hispano-américains n’a pas de cas de rage canine, ou celle-ci est hautement contrôlée.

La rage aujourd'hui (Août 2019).