Qu'est-ce que la maladie de Parkinson?

Le Maladie de Parkinson o Parkinson (PRK) C’est une maladie du système nerveux central, chronique et dégénérative, qui touche une région du cerveau appelée ganglions de la base, dont la fonction est d’agir comme un système d’aide à la production et au contrôle de mouvements, volontaires ou non.

La maladie de Parkinson se développe de manière lente et insidieuse, généralement entre 55 et 60 ans, bien que l’âge minimum pour développer la maladie soit de 35 ans. L'évolution est progressive, bien que variable. Ce n'est pas une pathologie mortelle, mais encore incurable à ce jour. Selon les données de la Société espagnole de neurologie (SEN), il y a environ 150 000 patients atteints de la maladie de Parkinson dans notre pays.

Causes de la maladie de Parkinson

Dans une partie du cerveau appelée la substance noire, il existe une série de neurones (cellules nerveuses) de couleur plus sombre que les autres, dont la fonction est de produire et de sécréter une substance très importante pour le contrôle des mouvements: la dopamine.

Dans la "porte d'entrée" de ces ganglions de la base, appelé le Noyau Strié (EST), sont les récepteurs sur lesquels la dopamine va agir. Lorsque les récepteurs de la dopamine ont été activés, une série de modifications biochimiques est produite, permettant une connexion adéquate avec le reste des composants des noyaux gris centraux, régulant leur activité. Cette fonction complexe n’est exécutée correctement que lorsque l’équilibre entre tous les composants est parfait.

Lorsque ce processus est correctement développé, l’individu est capable de contrôler les mouvements volontaires - c’est-à-dire ceux qu’il "veut faire" - mais lui permet également de garder la mouvements involontaires -Ceux qui "ne souhaitent pas" mener à bien, et ainsi éviter son apparence.

Lorsque la maladie de Parkinson se développe, les neurones noirs responsables de la libération du dopamine ils dégénèrent et, par conséquent, arrêtent de produire le neurotransmetteur, ou en quantité moindre. Lorsque cela se produit, la régulation des ganglions de la base n'est pas adéquate et le reste des composants et des substances des ganglions ne fonctionne pas correctement, ce qui se traduit par un manque de contrôle des mouvements: les mouvements volontaires ne se font pas réalisée sous la forme souhaitée, ce qui signifie l'apparition d'un des signes les plus marquants de la maladie de Parkinson: l'hypokinésie (diminution des mouvements volontaires).

Certains des symptômes de cette maladie sont intensifiés par la présence de acétylcholine, un neurotransmetteur antagoniste de la dopamine qui intensifie ses effets en diminuant le niveau de celui-ci.

C'est quoi la maladie de Parkinson ? (Août 2019).