Le médecine ostéopathique est situé dans la vaste gamme de disciplines de la physiothérapie, consistant en un ensemble de techniques manuelles et de traitements non invasifs comme alternative aux problèmes de santé et aux affections, évitant ainsi l’application de méthodes pharmacologiques pour leur traitement.

Le ostéopathie c'est une discipline dont la maxime réside dans la vision holistique du corps humain, la comprenant comme une unité et non comme un ensemble indépendant d'organes et de structures. Partant de ce postulat, les traitements ostéopathiques ont pour but de soulager la maladie par la récupération de l'équilibre organique général plutôt que par le soulagement analytique du foyer de la douleur.

A ce concept s’ajoute l’application de homéostasiec'est-à-dire la propriété des organismes vivants de maintenir une condition stable en compensant les échanges internes et externes (métabolisme), tels que l'autorégulation de la température ou du pH corporel.

Dans ce contexte, on retrouve dans l'ostéopathie un instrument dédié à la préservation de toutes les fonctions organiques dans son activité parfaite (cardiovasculaire, respiratoire, nerveux, lymphatique, musculaire, squelettique ...).

Cette discipline a été développée par l’Américain Andrew Taylor Still en 1874,]Actuellement, il est reconnu par l’Organisation mondiale de la santé et est enseigné comme université dans des pays comme la France, l’Angleterre ou les États-Unis. Malgré cela, en Espagne, l'ostéopathie n'est pas réglementée comme une activité professionnelle légale, ce qui est considéré comme controversé étant donné que le ministère de la Science et de l'Innovation la reconnaît légalement, mais uniquement dans le cadre des compétences du diplôme en physiothérapie.

Pour qui l'ostéopathie est-elle indiquée?

Grâce au concept holistique d'ostéopathie (qui comprend le corps dans son ensemble), son utilisation est recommandée pour une grande variété de troubles et de troubles organiques:

  • Ostéo-articulaire et musculo-squelettique: entorses, contractures, tendinites, radiculopathies (perte de sensibilité), affections résultant de dismetrias structurels (membres de différentes longueurs), etc.
  • Digestif: syndrome du côlon irritable, ballonnements, constipation, gaz, hernie hiatale, gastrite ...
  • Génito-urinaire: incontinence, aménorrhée, dysménorrhée, cystite, troubles de la ménopause et autres.
  • Système respiratoire: asthme, toux, bronchite ...
  • Neuronale: maux de tête d'origines différentes, névralgie du trijumeau, migraines de tension.
  • Pédiatrie
  • Postopératoire.
  • Trouble du sommeil, fatigue, vertiges, fatigue généralisée, stress, anxiété, etc.
  • Obstétrique

L'ostéopathie expliquée (Août 2019).