Le Neurome de Morton, également appelé neurome interdigital plantaire, a été décrit par le Dr Morton en 1876. Il s’agit d’une tumeur formée par un tissu nerveux. Dans ce cas, le neurome de Morton définit l’affectation et l’épaississement de la nerf interdigital qui occupe l'espace entre le troisième et le quatrième orteil.

En simplifiant ces termes, on pourrait dire que le pied est énervé par un réseau de fils qui constituent les nerfs. Un de ces nerfs subit une compression chronique qui provoque une irritation et son effet secondaire, la l'inflammation. Parfois, il peut également se produire entre le troisième et le deuxième orteil.

En règle générale, les femmes souffrent le plus de cette affection, on pourrait parler d'une proportion de 75% par rapport aux hommes. Le névrome de Morton est généralement unilatéral, il est donc rare de trouver cette affection simultanément sur les deux pieds, ce qui n’empêche qu’il peut y avoir deux névromes dans le même pied.

Ce serait un truisme de dire que les sports dans lesquels l'utilisation des pieds est nécessaire sont plus prédisposés à souffrir de cette maladie, car à l'exception de la natation et du cyclisme, dans le reste des sports, l'empreinte est plus ou moins requise. . Cela dit, oui, nous devons souligner que les activités sportives telles que l'athlétisme sont considérées comme risquées pour cette maladie. Les sports et les sauts à fort impact tels que le basket-ball ou le volley-ball, ainsi que d'autres portant des chaussures inappropriées (comme des tacos), tels que le football ou le rugby, augmentent également le risque de souffrir du neurome de Morton.

Bien que cette blessure ne soit pas considérée comme grave, elle est douloureux, devenant une gêne constante pendant le geste de la marche et une impédance pour le sport. En outre, il s’agit d’un problème qui ne disparaît pas tout seul et, s’il n’est pas traité dès le début par des procédures conservatrices, son aggravation prend fin lors du passage en salle d’opération.

Névrome de Morton (Août 2019).