Le hystérosalpingographie (HSG) est une technique basée sur les rayons X qui permet d’étudier la forme interne de l’utérus et des trompes de Fallope. Il est généralement utilisé pour vérifier que les trompes de Fallope ne sont pas obstruées et pour voir s’il existe anomalies de la forme de la cavité utérine.

Certains de ses usages ont été remplacés par des ultrasons ou une utéroscopie (introduction d’une petite caméra à travers le col de l’utérus), bien que cela reste essentiel pour l’étude de la stérilité et d’autres maladies gynécologiques, puisqu’il étudie simplement Perméabilité des trompes de Fallope.

Ce test a été inventé en 1914 par le Dr Carey. Au début, un produit de contraste gras radio-opaque était utilisé, ce qui était utile pour le test, mais le risque d'embolies graisseuses et de réactions allergiques était beaucoup plus élevé que celui qui existe avec les moyens utilisés aujourd'hui. L'hystérosalpingographie continue d'être un test de routine dans tous les centres hospitaliers, des centaines d'entre eux sont effectués une semaine dans un hôpital tertiaire.

Ce n'est pas un test sans risque, mais il est très rare qu'il y ait des complications sérieuses, donc le bénéfice du test prime sur les risques. Aujourd'hui est effectuée dans quelques minutes et n'est pas nécessaire l'admission à l'hôpital ou l'anesthésie. Le gynécologue lui-même peut interpréter les résultats, même si un radiologue peut parfois aider à poser un diagnostic complet.

Témoignage d’ HYSTEROSALPINGOGRAPHIE COMMENT CA SE PASSE ! C’est ici ! Avec Hypnose ! (Août 2019).