Le dépression c'est un trouble de l'humeur, ce qui se traduit par un état de déclin psychologique et biologique et de claudication du patient important et continu, et se manifeste par des symptômes psychiques (peut apparaître désintérêt, tristesse, démoralisation, diminution de l'estime de soi ...) et somatique (peut être présent perte d'appétit, perte de poids, asthénie, troubles du sommeil avec insomnie et somnolence, etc.).

Lorsque le diagnostic est correct, des épisodes de tristesse ou de frustration transitoires ont été exclus, qui sont considérés comme une réaction naturelle de la personne à des événements négatifs tels que des situations de deuil causées par la perte d'un être cher ou d'autres personnes telles que des divorces ou des séparations. ; bien que si elle dure plus de six mois ou est si importante qu'elle est invalidante, elle peut conduire à ce que l'on appelle cliniquement dépression majeure.

Comment savoir si vous souffrez vraiment d'une dépression

Les symptômes dépressifs peuvent survenir dans des situations de stress intense, qu'il s'agisse de relations de travail, économiques ou interpersonnelles, qui s'atténueront progressivement dès la disparition du déclencheur de stress; est ce qu'on appelle trouble adaptatif avec humeur dépressive.

Il faut aussi exclure dépressions secondaires, qui sont ceux qui présentent des symptômes dépressifs mais qui ont leur cause dans des problèmes somatiques ou qui sont causés par certains médicaments.

C'est un problème très fréquent, on estime qu'il touche 300 millions de personnes dans le monde et constitue, selon l'OMS, la première cause d'invalidité dans le monde. On ne considère qu'en Espagne que l'incidence des troubles dépressifs représente 5 à 9% de la population, soit environ 1,5 million de personnes, bien qu'au moins 10 à 20% aient souffert d'épisodes dépressifs à un stade de leur vie, De nombreux cas n'ont jamais été diagnostiqués ni traités comme tels.

Un autre problème courant chez ces patients est qu’on estime que la moitié d’entre eux abandonnent le traitement avant les six mois recommandés par les experts, ce qui entraîne un plus grand nombre de rechutes et une augmentation des chances que le trouble devienne chronique.

La dépression : symptômes et solutions (Août 2019).