Le insuffisance rénale chronique c’est la perte des fonctions rénales qui se traduit par une détérioration progressive, supérieure à trois mois et généralement irréversible, de la filtration glomérulaire en dessous de 60 ml / min / 1,73 m2 ou par une lésion des reins dans sa structure.

Le filtration glomérulaire est le volume de plasma nécessaire pour purifier une substance lorsque celle-ci est filtrée par les reins. Cela nous donne généralement une idée de la quantité ou du pourcentage de rein détérioré, car il est directement lié à cette détérioration de la clairance rénale.

Cette filtration insuffisante entraîne une accumulation de substances azotées dans le sang, notamment d'urée et de ses dérivés, ainsi qu'une élévation de la créatinine plasmatique, ce qui est détecté lors de tests sanguins. Cette situation conduit à ce qu'on appelle urémie o Syndrome urémique.

On estime qu'environ 10% de la population souffre d'un certain degré de maladie rénale chronique, bien que l'incidence soit plus élevée chez les personnes âgées, atteignant 20 à 25% des personnes de plus de 65 ans. Cela est dû non seulement au vieillissement mais aussi à des maladies reconnues comme causes et plus répandues dans cette tranche d'âge.

Le caractéristiques du syndrome d'insuffisance rénale chronique ils sont:

  • Fonction rénale réduite, due à la diminution du nombre de néphrons (unité fonctionnelle de base du rein).
  • Une détérioration fonctionnelle du rein.
  • Une situation fonctionnelle stable pendant des semaines ou des mois, mais avec une aggravation progressive.

Si le dysfonctionnement rénal est maintenu, qu'il s'agisse d'une défaillance de l'irrigation des reins ou d'une lésion des tissus qui la composent, une insuffisance rénale chronique peut se développer. Il est important de savoir que la progression de l'insuffisance rénale entraîne la mort du patient si la fonction rénale n'est pas remplacée, car les substances toxiques que le rein rejette normalement ne seraient pas éliminées.

On définit cinq phases de la néphropathie chronique, définies par filtration glomérulaire, la dernière étant un filtrage inférieur à 15, en supposant que la dialyse soit nécessaire en raison de l’absence presque totale de tout fonctionnement des reins. Sa détection précoce et, dans la mesure du possible, sa prévention revêtent une importance vitale en raison du nombre de maladies associées, des coûts économiques élevés et de la dégradation de la qualité de la vie dans ses phases finales.

Allô Docteurs - France 5 - Insuffisance Rénale Chronique (Août 2019).