Le épuisement professionnel (ou syndrome de «burn-out» ou de «travailleur épuisé») est un syndrome lié à une réponse au stress chronique ou maintenu au travail. Ce syndrome va bien au-delà du simple stress au travail, car il implique une réduction de la capacité de la personne à mettre en œuvre des stratégies d'adaptation, ce qui est lié à des répercussions importantes pour le travailleur et pour l'entreprise.

L'épuisement professionnel est plus fréquent chez les femmes, chez les personnes sans partenaire ou avec peu de soutien de la part de la famille, ainsi que pendant les premières années de la pratique professionnelle. Ces dernières données peuvent expliquer pourquoi le pourcentage d'épuisement professionnel est plus élevé chez les jeunes travailleurs que chez ceux âgés de plus de 35 ans.

Profil de travailleur avec épuisement professionnel

Pour le diagnostic d'épuisement professionnel, le patient doit mentionner trois symptômes de base:

  • Epuisement intense: sentiment de manque d'énergie.
  • Dépersonnalisation vers le travail ou ce qui est lié à la même compréhension que le détachement du travail, ce qui peut conduire à un comportement négatif et insensible.
  • Faible auto-efficacité et un sentiment de manque d'accomplissement personnel.

Tout cela est fréquemment associé à des symptômes émotionnels tels que l'anxiété, la tristesse-dépression, la colère-hostilité… Il est également fréquent l'apparition de troubles du comportement tels que l'absentéisme au travail ou des habitudes toxiques.

Enfin, lorsque l'épuisement professionnel est trop durable, des conséquences physiques apparaissent, telles que maux de tête, insomnie, troubles gastro-intestinaux, etc.

Découvrez avec ce test si vous souffrez d'épuisement professionnel.

BURN OUT : les 5 clés pour s'en sortir (Août 2019).