La peau est un organe qui s'étend sur toute la surface de notre corps, la protégeant des agressions extérieures et synthétisant les vitamines nécessaires à notre organisme. Son épaisseur varie selon les régions du corps, allant de 0,5 cm à plus de 1 cm. Le biopsie cutanée Elle consiste à prendre un morceau de peau pour l’analyser ultérieurement au microscope ou dans un laboratoire. C’est un test qui est fait fréquemment pour l’étude de pathologies cutanées comme les maladies auto-immunes, les mélanomes et d’autres tumeurs.

Grâce à elle, ils ont pu diagnostiquer des maladies qui ne pouvaient être décryptées qu'avec l'exploration du dermatologue. Le principal avantage de la biopsie cutanée par rapport à d’autres biopsies est qu’il s’agit d’un organe très facilement accessible, ce qui permet de prélever des échantillons de manière non invasive.

Cette facilité d'accès a fait de la biopsie cutanée un test quotidien en dermatologie. De plus, les risques associés sont rares et ne sont généralement pas très graves. Cela peut être fait en moins de 20 minutes et l'admission à l'hôpital n'est pas nécessaire. Bien qu'il s'agisse d'un simple test, il permet de connaître en profondeur la maladie de la peau du patient et de fournir ainsi le traitement le plus approprié.

Il y a trois types de biopsies cutanées:

  • Biopsie de poinçonnage ou avec coup de poingIl est fabriqué avec un cylindre creux aux arêtes vives qui prélève un échantillon de peau circulaire de quelques millimètres de diamètre.
  • Biopsie chirurgicale: elle est réalisée au scalpel, sa taille peut varier en fonction des besoins de l’étude. Cela permet d'obtenir du tissu adipeux sous-cutané.
  • Biopsie en cas d'accident: elle est réalisée au scalpel et lors de la biopsie, l’ensemble de la lésion cutanée est enlevée, ce qui l’élimine.

Biopsie cutanée (Août 2019).