Le le vertige Il peut être périphérique ou central, et chacun d’eux présente des symptômes et des manifestations spécifiques pour l’identifier:

  • Vertige périphérique: dans ce cas, c'est le système vestibulaire qui est endommagé. Le vertige est très intense et a tendance à se produire de manière épisodique, c’est-à-dire qu’il ya des moments où le patient va bien et d’autres qui ne le sont pas. Elle s'accompagne parfois d'une perte auditive, telle que la maladie de Ménière, les acouphènes ou le sifflement. Le nystagmus (mouvement rapide et involutaire des yeux) a une direction horizontale et est augmenté par la suppression de la fixation du regard. Il s'accompagne généralement de transpiration, de nausées et de vomissements. Ils sont particulièrement sensibles au bruit et à la lumière.
  • Vertige central: Il est associé à des lésions qui s’installent à différents niveaux du cerveau. Dans ce cas, le vertige est beaucoup moins intense, bien que continu. Il n'est pas accompagné d'une perte auditive. Dans ce type de vertige, le nystagmus peut avoir n'importe quelle direction, même s'il est généralement vertical. Dans les cas les plus graves, il peut être associé à des maux de tête, des vomissements et une tendance à dormir (par exemple, lors d'accidents vasculaires cérébraux hémorragiques). La marche est très compliquée avec une instabilité très prononcée dans la plupart des cas. D'autres fonctions cérébrales peuvent être compromises en cas de tumeur, d'accident vasculaire cérébral ou d'hémorragie.

Les formes les plus importantes de vertige

  • Maladie de Ménière: Cela affecte le système vestibulaire. C'est d'origine inconnue. Il commence entre 40 et 50 ans et affecte les hommes et les femmes. Elle se caractérise principalement par des épisodes de vertige, une perte auditive et des hallucinations soniques (appelées acouphènes). Le vertige dure généralement quelques minutes ou quelques heures et s'accompagne de vomissements. La perte auditive s'aggrave progressivement. Au début, la maladie ne se manifeste que par une oreille, bien que, dans quelques années, elle affecte les deux.
  • Vertiges posturaux paroxystiques bénins (VPPB): C’est l’une des principales causes de vertige chez les patientes qui viennent en consultation et elle prédomine chez la femme adulte. Elle se caractérise par la présence de brefs épisodes de vertige accompagnés de nystagmus. Cela se produit lorsque la personne change de position. Ainsi, normalement, la nuit (lorsque vous tournez la tête sur l'oreiller), vous pouvez le réveiller. Dans près de la moitié des cas, il quitte spontanément environ trois mois après son apparition; seul un petit groupe de personnes en souffre en permanence.

Maladie de Menière, Vertiges, troubles de l’équilibre - 2016 (Août 2019).