Généralement le traitement du trouble obsessionnel-compulsif (TOC) Il s'agira d'une combinaison de techniques psychothérapeutiques et de médicaments, de sorte qu'une efficacité de 75% soit atteinte en utilisant les deux mécanismes.

  • Drogues: les antidépresseurs utilisés sont les inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine (ISRS) les plus utilisés et les mieux tolérés. La clomipramine est également utilisé, ce qui est plus puissant. L'association des deux médicaments est indiquée dans les cas d'intolérance aux fortes doses de clomipramine ou ne réagissant pas. En général, des doses élevées de ces médicaments sont nécessaires et leur réponse prend généralement quelques semaines à se manifester. Comme la maladie est chronique, il est nécessaire de maintenir le traitement prolongé.
  • Psychothérapie: Des techniques comportementales sont souvent utilisées pour exposer le patient à l'obsession et lui apprendre à prévenir la réponse habituelle, c'est-à-dire à améliorer les compulsions.
  • Psychochirurgie: Il n'est utilisé que dans les cas très graves de TOC qui ne répondent à aucun autre traitement.

Les échecs thérapeutiques du TOC se produisent chez les patients qui ne respectent pas correctement les instructions, chez les patients gravement déprimés et anxieux, chez les consommateurs d’alcool ou autres toxicomanes, avec des perturbations dans les relations avec d’autres personnes, chez des patients peu motivés, avec altérations de la personnalité ou à faible niveau intellectuel.

Pr. Antoine Pelissolo: Troubles obsessionnels compulsifs (TOC): les Traitements (Août 2019).