Voici quelques lignes directrices récurrentes dans le traitement des hémorroïdes pour soulager vos symptômes agaçants:

  • Prenez des bains de siège avec de l'eau tiède / fraîche (3-4 par jour) pendant 10-15 minutes.
  • Appliquez des cryocompresses ou de la glace sur la zone touchée pour soulager les symptômes tels que la douleur, les démangeaisons et l’inflammation.
  • Crème anti-hémorroïdaire, qui agit comme un analgésique local et améliore immédiatement les symptômes. Avec ces pommades, jusqu'à 80% des hémorroïdes simples peuvent être associées aux autres mesures décrites.
  • Analgésiques oralement pour éliminer la douleur.
  • Vous pouvez utiliser des remèdes naturels naturels, en infusant des plantes qui favorisent la circulation veineuse, telles que la camomille, la bardane, le calendula et le marronnier d'Inde, et prendre des bains avec cette préparation.
  • Utilisez des serviettes hygiéniques pour les hémorroïdes au lieu de papier hygiénique, qui hydrate, soulage les démangeaisons et prévient les infections possibles dans la région.

Traitement des hémorroïdes sanglantes

S'il s'agit de Saignement des hémorroïdes internes, ou très ennuyeux (démangeaisons ou douleurs importantes et continues, sécrétion abondante de mucus), certaines méthodes peuvent être utilisées pour les éliminer, telles que:

  • En placer bandes élastiques à la base de l'hémorroïde, l'étranglant jusqu'à ce qu'elle tombe seule après quelques jours. Au début, le patient peut ressentir une gêne et avoir une légère perte de sang.
  • Le coagulation, avec la lumière laser ou infrarouge, qui applique de la chaleur sur le tissu affecté afin de coaguler les veines de l’hémorroïde, qui se contracte et disparaît. L'électrocoagulation interrompt également l'irrigation sanguine des hémorroïdes. Cette technique provoque une gêne et des saignements pendant quelques jours.
  • Le la cryothérapie. L'azote liquide est utilisé pour geler l'hémorroïde et le détruire. L'inconvénient est que l'enflure de l'anus se produit généralement et que la guérison est lente.
  • Le injections sclérosantes. Les substances sont injectées dans les hémorroïdes, ce qui provoque leur guérison et diminue les symptômes.

Chirurgie des hémorroïdes

Le hémorroïdectomie (élimination chirurgicale des hémorroïdes) est généralement utilisé pour les grandes hémorroïdes internes gênantes qui n’ont pas répondu aux autres traitements. Il est considéré comme la méthode la plus efficace pour traiter les hémorroïdes internes bien que, comme pour toutes les interventions chirurgicales, il comporte des risques et des inconvénients. Un risque dérivé de la chirurgie hémorroïdaire est la formation de caillots sanguins dans les jambes. Ces caillots peuvent survenir plusieurs jours après l'intervention et provoquer un gonflement et une douleur aigus.

Un autre risque spécifique de l'opération des hémorroïdes, bien que rare (<1%), est la sténose anale, qui consiste en un rétrécissement de l'anus et en affectant le contrôle des intestins, ce qui rend l'évacuation difficile. Cependant, dans la plupart des cas, le patient est soulevé peu de temps après l'opération et libéré dans les 24 heures. Au cours des premiers jours, il est habituel de ressentir de la douleur et un léger saignement. Si le saignement est grave, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Une autre technique utilisée pour faire fonctionner les hémorroïdes est la anopexie circulaire de la muqueuse (AMC), qui utilise une agrafeuse circulaire pour empêcher la circulation sanguine et réduire le prolapsus de la muqueuse anale. Cette technique a été mise au point par le chirurgien italien Antonio Longo et permet de réduire la douleur postopératoire tant redoutée par les patients, bien que des études soient nécessaires pour démontrer son efficacité à long terme.

REMEDE MIRACLE ET TRES EFFICACE CONTRE LES HEMORROIDES (Août 2019).