Le traitement de la diphtérie Il doit être instauré le plus rapidement possible. Ainsi, si un patient est suspecté de souffrir de la maladie, il est indispensable de commencer à la traiter, avant même d'avoir obtenu un diagnostic définitif. Cela réduit la mortalité associée à la diphtérie.

Pour traiter les personnes infectées, il faut être hospitalisé et isoler le patient car il s’agit d’une maladie extrêmement contagieuse. De cette manière, le patient reste plus vigilant et s'assure que le traitement est bien terminé. Dans les cas les plus graves, il est même nécessaire de transférer le patient dans les unités de soins intensifs.

Outre les mesures de soutien (surveillance des signes vitaux, oxygène, liquides intraveineux, repos au lit), le traitement contre la diphtérie repose sur deux piliers fondamentaux, à savoir l'utilisation d'antitoxine et d'antibiotiques:

  • AntitoxineIl est administré par voie intraveineuse ou intramusculaire et permet de neutraliser la toxine diphtérique présente dans la circulation sanguine, responsable des principales complications de la maladie (cardiaque, nerveuse, rénale).

Chez certaines personnes, l’antitoxine peut causer de graves réactions allergiques, ils effectuent donc habituellement des tests cutanés d’allergie pour s’assurer que la personne infectée n’est pas allergique.

  • Antibiotiques: ils contribuent à éliminer les bactéries présentes dans le corps, diminuant ainsi les risques d'infection du patient par d'autres personnes. Les antibiotiques les plus couramment utilisés sont la pénicilline ou l'érythromycine.

Les personnes asymptomatiques porteuses de la bactérie devraient également recevoir un traitement antibiotique.

Diphtérie ;symptômes,origines,facteurs de risque ;Prévention et traitement (Août 2019).