Les patients alexithymiques suivent généralement un traitement sous la pression de leur entourage, car ce sont eux qui ils souffrent vos symptômes Le traitement de l'alexithymie doit envisager l’utilisation de techniques qui aident les personnes affectées à identifier leurs émotions, tout en disposant de stratégies qui vous permettent de graduer vos émotions en fonction de l’ampleur des événements stressants, en passant en revue votre style d’adaptation actuel. De cette manière, nous augmenterons le vocabulaire émotionnel du patient, ce qui lui permettra de différencier différents gradients de l’émotion en fonction des circonstances (par exemple, il peut être nostalgique, triste, de marasme ou déprimé).

En général, le traitement de l'alexithymie est basé sur le développement cognitif de la conscience émotionnelle. En d’autres termes, l’objectif principal du traitement sera d’aider le patient à reconnaître et à nommer ses émotions. Pour cela, le patient doit apprendre à suivre les étapes suivantes pour comprendre et réguler ses émotions:

  • Détectez votre émotion ou les émotions des autres: "je suis triste".
  • Assimilez l'émotion: capacité à prendre en compte nos propres émotions lors de l'exécution d'un raisonnement ou d'une prise de décision particulière. Par exemple, vous devriez pouvoir dire "Je vous ai parlé comme ça parce que j'étais en colère".
  • Comprendre: comprendre les différents signaux émotionnels, comme la sensation de tension qui annonce que nous nous mettons en colère.
  • Émotions autorégulatrices: par la connaissance de différentes stratégies de contrôle des émotions par le biais de stratégies psycho-éducatives (par exemple, des lectures) et de techniques spécifiques de modification du comportement (par exemple, imiter le comportement d’une personne jouant le rôle de modèle, apprendre les compétences sociales, etc.).

Olivier LUMINET présente : L'alexithymie, comment le manque d'émotions affecte notre santé (Août 2019).