Pour la Fièvre Oropouche, comme avec les autres fièvres produites par les arbovirus, il n’existe aucun traitement spécifique. Vous ne pouvez recourir qu'aux mesures habituelles de ttraitement symptomatique. Il est recommandé au patient de garder un repos relatif en fonction de son état général, et il est généralement conseillé de boire de l'eau ou d'autres boissons non alcoolisées éviter la déshydratation pour la fièvre, et vous pouvez également prendre de l'acétaminophène pour soulager la douleur et l'inconfort d'une forte fièvre.

Dans ces cas, comme dans ceux qui présentent des symptômes similaires, il est généralement préférable de ne pas prendre aspirine ou autres anti-inflammatoires comme l'ibuprofène jusqu'à ce qu'il soit complètement exclu qu'il s'agisse de la dengue, afin d'éviter un risque d'hémorragie. Bien que la dengue et la fièvre Oropouche soient transmises par des moustiques différents, les zones de transmission des deux maladies se chevauchent.

Comment prévenir la fièvre Oropouche

À l'heure actuelle, il n'a pas été développé non vaccin éviter l'infection par le virus OropoucheOn ne fait pas non plus de recherche pour le trouver, car il s’agit d’une maladie qui se résorbe elle-même et qui ne laisse aucune séquelle chez les patients. De plus, aucun cas mortel n'a été décrit pour cette maladie. Par conséquent, le moyen le plus efficace d’éviter l’infection est de maximiser la protection contre les piqûres de moustiques.

Ce virus est transmis dans les zones tropicales et subtropicales où d'autres maladies plus graves, telles que le paludisme ou la dengue, sont transmises par les moustiques. Adopter des mesures de protection contre les piqûres de ces insectes peut prévenir de nombreuses maladies tropicales transmises par cette voie. Pour éviter les piqûres de moustiques, il est recommandé utiliser un insectifuge contre ces insectes en permanence, car bien que les moustiques qui transmettent le virus Oropouche soient diurnes ou crépusculaires, les nocturnes transmettent d’autres maladies.

Si un écran solaire est utilisé, il est nécessaire d’appliquer le protecteur en premier, puis le répulsif. Il y a des vêtements qui ont été soumis à un traitement de la perméthrine contre les insectes, ou vous pouvez traiter vos propres vêtements, et bien qu'il y ait des moustiques qui piquent à travers les vêtements, ils le font avec plus de difficulté que sur la peau nue, il est donc conseillé de porter des manches longues et des jambes pour optimiser la protection contre les moustiques si le temps le permet.

En outre, il est recommandé placement de moustiquaires dans les portes et les fenêtres, et dormir dans un lit qui a également une moustiquaire. Enfin, il est préférable de ne pas conserver d'eau douce stagnante dans des pots ou similaires à l'intérieur pour éviter d'attirer les moustiques.

Bouton de fièvre - Feu sauvage (SOS prévention et guérison) (Septembre 2019).