De Bilbao à Saint-Jacques-de-Compostelle, au départ de León, le train Transcantábrico invite le voyageur à visite de la corniche cantabrique d'une manière très spéciale: toujours avec la couleur verte de ses paysages en toile de fond et entourée d'une cuisine exquise qui ravit les plus gourmands.

L'idée du Transcantábrico est née il y a plus de 30 ans avec le rêve de créer un train historique authentique pour les Espagnols. L’objectif a été rempli et a rencontré un grand succès, car le voyageur qui monte à l’intérieur a le privilège de parcourir le nord de l’Espagne dans un hôtel de luxe sur rails. En fait, il est considéré comme l’un des 25 meilleurs trains touristiques du monde.

Traverser la porte de ce train et se faufiler dans l'un de ses wagons est comme voyager dans le temps. Le train comporte des salons et des suites historiques où la magie et la beauté des trains évocateurs du début du XXe siècle se confondent avec le confort des hôtels du XXIe siècle. En fait, les berlines de ce train sont de véritables joyaux du patrimoine ferroviaire espagnol, puisque certaines d'entre elles sont des originales de 1923, réformées pour l'occasion.

Opérateur Renfe: The transcantábrico. Restaurant de voiture. Flickr

Ainsi, décorés avec beaucoup de charme dans le style des années 20 du siècle dernier, les salons des trains sont des espaces spécialement conçus pour profiter du voyage avec une conversation détendue, lire un bon livre ou bien sûr rester captivé par le paysage.

Opérateur Renfe: El Transcantábrico. Suite Grand Luxe. Flickr

Au coucher du soleil et après le dîner, l’activité à l’intérieur du train est la plus animée, avec musique en direct, activités culturelles ou liées à la culture locale. Dans ces cas, une tenue plus formelle est recommandée, bien qu'il ne soit pas nécessaire de se conformer à une étiquette spécifique.

Option classique ou de luxe

Il existe deux alternatives pour monter à bord du train Transcantábrico. L'option classique peut avoir une durée de 3, 4 ou 7 nuits et 8 jours selon les préférences du voyageur. L'option la plus longue inclut le trajet entre León et Saint-Jacques-de-Compostelle (ou inversement).

Lever de soleil sur les rives de Bilbao

Le circuit comprend des escales dans des villes emblématiques du nord de l’Espagne, telles que Carrión de los Condes et Frómista (province de Palencia), pour ensuite traverser la magnifique Valle de Mena (province de Burgos). Le prochain arrêt sur la route est Bilbao, ne manquez pas de visiter le musée Guggenheim ou de vous promener dans sa vieille ville pour déguster ses pintxos. De retour dans le train, le dîner se termine à Santander, où vous pourrez terminer la journée au Gran Casino.

Le lendemain, le voyage se poursuit dans les municipalités cantabriques de Santillana del Mar pour se terminer dans les Asturies et dîner à Arriondas. Le cinquième jour, la visite à Parc national des Picos de Europa, en montant vers ses lacs, il est forcé, puis déjeuner dans le train pour Oviedo. Le sixième jour comprend une visite à Avilés, Gijón et Luarca, le magnifique village blanc de la côte verdoyante.

Le lendemain, le voyageur s'embarque déjà Terres galiciennes pour visiter Ribadeo et l’impressionnante Playa de las Catedrales. Enfin, le voyage se termine à Saint-Jacques-de-Compostelle, dernière étape d’un voyage unique.

Panoramique des lacs de Covadonga (Asturies)

Si vous optez pour le Transcantábrico Gran Lujo, le séjour s'effectue dans une suite de luxe, mais les options classique et de luxe incluent toutes les excursions, les transferts en bus et les repas à bord, toujours avec un service soigné à bord.

Les prix du voyage varient en fonction des jours et des dates choisis, mais les billets peuvent être trouvés à partir de 1 650 euros par personne pour un voyage de trois nuits et quatre jours ou de 3 600 euros par personne pour un voyage complet de huit jours.

Tren Trans Cantábrico: El Orient Express de España / Trans Cantabrian Train [IGEO.TV] (Août 2019).