Comme dans tout autre traitement que nous allons subir, il est important de s’assurer que les thérapeutes qui enseignent biofeedback Ce sont des professionnels, ont une formation spécifique et sont capables de détecter notre problème et de nous éduquer pour le résoudre ou l’améliorer.

De même, nous devons être clairs sur ce que nous voulons réaliser avec le biofeedback, puisque, selon notre objectifs, nous devons choisir une clinique équipée de plus de dispositifs de médiation. Peut-être vaut-il mieux payer un peu plus pour chaque session, mais assurez-vous qu'elle soit aussi complète que nécessaire.

D'autre part, notre mentalité doit être réceptive pour comprendre que ce type de processus nécessite un apprentissage qui se produira à peine lors des premières sessions et que, par conséquent, les résultats manquent d'emblée. De cette façon, nous ne devrions pas penser que nous obtiendrons un succès rapide ni des inquiétudes s’il n’arrive pas aussi vite que nous le souhaiterions; et c’est précisément cette attitude qui ne nous causera que du stress et de l’anxiété, qui retardera notre évolution.

À cet égard, notre façon d’agir doit être active et notre attitude positive. Et c’est qu’après tout, c’est à nous de finir de réguler notre système physiologique grâce à ce que nous avons appris lors des séances de biofeedback, puisque le thérapeute n’est que notre guide.

Maladies de la prostate : une chirurgie innovante pour préserver la sexualité des patients (Septembre 2019).