L’expansion de l’Internet et les nouvelles technologies ont rendu de nombreux foyers dotés d’écrans différents: téléviseurs, ordinateurs, tablettes, consoles de jeux vidéo, smartphones- à la portée des enfants. Plusieurs études ont déjà associé l'utilisation excessive de ces dispositifs à un risque accru d'obésité chez les enfants, car ils favorisent un temps de loisir sédentaire qui éloigne du temps d'autres activités plus saines pour les enfants, telles que faire du sport ou jouer à l'extérieur.

Une nouvelle étude publiée dans JAMA pédiatrie Il associe également l'abus d'écrans dans l'enfance avec plus de possibilités de souffrir de troubles émotionnels. Les chercheurs se sont appuyés sur des données d'un travail précédent - l'IDEFICS - qui avait recueilli des informations sur la vie et les habitudes alimentaires de 3 604 enfants de deux à six ans, afin de déterminer leur incidence sur leur santé.

Les parents des enfants - issus de huit pays européens - avaient rempli plusieurs questionnaires, qui comprenaient d'autres indicateurs de bien-être tels que les relations sociales et familiales des enfants ou leur estime de soi.

Chaque heure supplémentaire passée par les enfants à la télévision, aux jeux vidéo ou à l'ordinateur augmentait de 1,2 à 2 fois le risque de troubles émotionnels

Les résultats de la nouvelle recherche ont montré que le bien-être dans la petite enfance diminuait en raison d'une exposition excessive aux appareils électroniques. En fait, comme l'expliquent les auteurs du travail, chaque heure supplémentaire de télévision, de jeux vidéo ou d'utilisation d'un ordinateur augmentait de 1,2 à 2 fois le risque de souffrir de troubles émotionnels ou d'aggravation des relations familiales.

Selon ces experts, regarder la télévision s'est avéré le plus préjudiciable de tous, non seulement parce que cela favorisait le développement de l'obésité, mais aussi parce que cela réduisait la qualité de vie des enfants. Par conséquent, rappelez-vous que ne placez pas de télévision dans les chambres des enfants et que les parents contrôlent le temps que leurs enfants consacrent à cette activité et le type de contenu qu'ils voient.

les écrans : un danger pour les enfants de 0 à 4 ans / Screens: danger for the 0 to 4 year olds (Août 2019).