La dermatite atopique, une maladie de la peau caractérisée par une sensibilité excessive du système immunitaire à l'exposition à certains allergènes, a augmenté sa prévalence au cours des dernières décennies. Il s'agit d'une pathologie plus fréquente chez l'enfant, généralement moins grave chez l'adulte.

Une étude récente à laquelle ont participé de nombreuses entités internationales et universités et qui a été publiée par des chercheurs de l'Université de Murcie a révélé une association entre l'obésité chez l'enfant et la dermatite atopique. Les auteurs du travail considèrent que l’obésité chez les enfants est un facteur de risque de développer une dermatite atopique, indépendamment du nombre d’exercices qu’ils pratiquent.

L'obésité chez les enfants est un facteur de risque de développer une dermatite atopique, quelle que soit la quantité d'exercice physique qu'ils pratiquent

Les résultats de l'étude montrent également que, contrairement à ce qui se passe avec l'obésité, il existe une association négative entre la dermatite atopique et la consommation de produits laitiers et de noix et la pratique de l'exercice.

Les chercheurs estiment que davantage d'études devraient être menées pour confirmer les données obtenues et également aider à déterminer la manière dont les divers facteurs analysés interagissent et quelles sont les relations de cause à effet qui sont établies entre eux.

les écrans : un danger pour les enfants de 0 à 4 ans / Screens: danger for the 0 to 4 year olds (Août 2019).