Lephacoémulsification microaxiale C’est un type de chirurgie qui utilise des techniques de microincision avec un haut niveau de précision, qui est utilisée pour opérer une cataracte, et vient d’être intégrée à l’unité d’ophtalmologie de l’hôpital Virgen del Rocío de Séville.

Cette microchirurgie permet, par le biais d’une incision de 2,2 millimètres seulement, de défaire et d’aspirer le cristallin (ce qu’on appelle la phacoémulsification), puis d’introduire le cristallin intraoculaire qui rend la vue au patient opéré.

Il s'agit d'une nouvelle technique qui minimise les complications pouvant survenir après une intervention chirurgicale et qui pourrait bénéficier à environ 3 500 patients chaque année, selon les estimations de l'hôpital même.

Le Dr Juan Ramón Del Trigo, ophtalmologiste du centre hospitalier, a expliqué que la microincision avait la propriété de réduire le processus inflammatoire se produisant naturellement lors de toute intervention chirurgicale, et que l'agression subie par l'œil étant moins intense, le patient recouvrait avant la vue. En outre, ajoute ce spécialiste, il est également possible de réduire le risque de développer une infection à la suite d'une intervention chirurgicale, comme c'est le cas de l'endophtalmie.

Selon le Dr Del Trigo, grâce à la nouvelle technique, l'astigmatisme est moins susceptible d'être induit, car les dommages causés à la cornée du patient sont moins importants et sa fonction focalisée moins affectée.

La chirurgie ophtalmologique a beaucoup progressé et, au cours des deux dernières décennies, l’incision pratiquée pour opérer la cataracte a diminué d’au moins cinq millimètres - de sept à deux millimètres -, ce qui a permis d’intégrer la technique de phacoémulsification microaxiale.

EUROPE PRESSE
Photo: EP / JUNTADEANDALUCIA

HDL Hospital Virgen del Rocio - Salud (Août 2019).