Le vaccin contre la dengue, une maladie infectieuse transmise par la piqûre d'un moustique, pour laquelle il n'existe pas encore de traitement spécifique, et qui constitue un grave problème de santé publique dans de nombreux pays d'Amérique latine et d'Asie, où des épidémies se produisent régulièrement, pourraient se disponible au second semestre 2015.

C'est le vaccin contre la dengue Sanofi Pasteur, qui a été testé avec succès dans un Essai clinique de phase III, dont les résultats viennent d'être publiés dans Nouveau journal de médecine. L'étude portait sur 20 869 enfants et adolescents âgés de 9 à 16 ans, répartis en deux groupes, l'un recevant le médicament et l'autre, un placebo, au hasard.

L’étude a été menée en Amérique latine et dans les Caraïbes dans le but d’évaluer l’efficacité et la sécurité du vaccin. Les analyses ont montré une protection de 95,5% contre la dengue sévère et une diminution de 80,3%. du risque d'hospitalisation, en administrant trois doses du vaccin à des mineurs originaires de zones de dengue endémiques au Brésil, en Colombie, au Honduras, au Mexique et à Porto Rico.

Les analyses ont montré que le vaccin offre une protection de 95,5% contre la dengue sévère et une réduction de 80,3% du risque d'hospitalisation.

Ces résultats confirment l'efficacité du médicament contre la dengue sévère et la diminution du nombre d'admissions à l'hôpital observée au cours d'une période de surveillance active de 25 mois lors de la première étude de phase III menée en Asie, avec des volontaires résidant en Indonésie, aux Philippines et en Malaisie. , Thaïlande et Vietnam.

Les deux études ont évalué l'efficacité, l'innocuité et l'immunogénicité du vaccin chez plus de 31 000 personnes et dans différents contextes épidémiologiques, ainsi que l'impact potentiel du médicament sur le fardeau de la maladie. C’est actuellement le vaccin candidat le plus avancé contre la dengue et, comme l’a expliqué Olivier Charmeil, président et chef de la direction de Sanofi Pasteur, devrait être présenté pour être certifié dans les pays d’endémie de la dengue au début de 2015.

Un laboratoire indien entrevoit un vaccin contre Zika (Août 2019).