Le quinine, qui donne un goût amer caractéristique à certaines boissons gazeuses, telles que le tonique, peut avoir des effets néfastes en cas de consommation excessive, et est contre-indiqué chez les femmes enceintes, les personnes souffrant de troubles du foie et les enfants. Malgré cela, dans les boissons disponibles sur le marché espagnol, il n’est fait aucune référence à la concentration de cet "aromatisant". La législation qui régit l'utilisation alimentaire n'est pas internationale. Ainsi, en Chine, il n'est pas autorisé d'ajouter de la quinine aux aliments et aux États-Unis. une teneur maximale de la substance quantifiée dans l'étiquetage est déclarée (teneur de 83 ppm, soit le quart des doses thérapeutiques).

La quinine est un alcaloïde amer, obtenu à partir de l'écorce d'un arbre d'origine péruvienne, et utilisé comme agent antipaludéen (contre le paludisme). À certaines doses, il possède des propriétés antipyrétiques, antiseptiques et analgésiques. Cependant, l'utilisation de cette substance à des doses thérapeutiques ou excessives peut provoquer un syndrome réversible appelé cinchonismo, caractérisé par une atteinte visuelle, auditive, gastro-intestinale et sanguine.

Réglementation en Europe

Au sein de la Commission européenne, il est nécessaire d'indiquer clairement au consommateur sa présence dans la liste des ingrédients, mais sans l'obligation d'inclure un message d'avertissement, ni de consommation ni de concentration. Cependant, ils reconnaissent que la consommation de quinine peut être contre-indiquée pour certains groupes de consommateurs, notamment les femmes enceintes, les personnes souffrant de troubles du foie et, en particulier, les enfants.

Une étude publiée dans la revue "Clinical Nutrition and Hospital Dietetics", comprenant 11 échantillons de différents fabricants acquis à plusieurs endroits en Espagne, conclut qu'il est nécessaire que l'étiquette indique clairement la présence de quinine ainsi que sa concentration. Il serait également souhaitable d'inclure un avertissement concernant les risques éventuels liés à sa consommation à certaines doses, car certains types de consommateurs doivent l'éviter.

Ecrire en langue dominée | Thierry MALO | TEDxPointeaPitre (Août 2019).