Pour le docteur et professeur italien Maria Montessori, le but de l’éducation est que les enfants acquièrent une autonomie physique et psychologique maximale et apprennent à penser par eux-mêmes. Elle s’est consacrée à l’observation des jeunes enfants et a conclu que les adultes avaient tort de les juger à partir de leur propre expérience, pleine de préjugés, qui les empêchaient d’apprécier la curiosité innée des enfants et leur capacité illimitée à absorber les connaissances. Par conséquent, la Dre Montessori a fondé sa méthode éducative sur la fourniture aux enfants d’un environnement et de matériaux qui les aideraient. progresser dans la connaissance pour eux-mêmesen laissant au professeur la fonction de conseiller.

Elle a estimé que les premières étapes du développement d'un enfant sont fondamentales et qu'il est nécessaire de donner aux plus jeunes enfants la liberté de choisir parmi les options disponibles. autrement dit, permettre aux enfants de satisfaire leur curiosité naturelle et découvrir le monde à travers vos propres expériences, sans recevoir les informations des autres.

La méthode Montessori en pratique

Les clés de la méthode Montessori et les techniques pour la mettre en pratique en tant que projet éducatif pour nos enfants sont les suivantes:

  • Il estime que tout au long du développement de l'enfant il y a ce qu'il appelle périodes sensibles, sont des étapes dans lesquelles l’enfant est motivé et préparé à acquérir certaines compétences (linguistiques, motrices, tactiles ...), et nous devons en tirer le meilleur parti
  • Dans les salles de classe, les étudiants ont liberté de mouvementet un accès gratuit au matériel pédagogique.
  • Les différents matériels d’étude ont la qualité de capturer la curiosité des enfants, et ils sont adaptés pour qu’ils puissent les utiliser pour avancer à leur rythme. De plus, ils permettent à l'enfant de remarquer s'il a commis une erreur.
  • Les étudiants ont liberté de choisir le type de travail qu'ils veulent faire à chaque instant.
  • L’enseignant doit être formé à la méthode et assumer la fonction de observateur et conseiller, pour montrer aux étudiants les différentes tâches qu’ils peuvent développer, mais en intervenant le moins possible dans leur travail.
  • Mélanger garçons et filles différents âges dans chaque classe et travailler individuellement et en groupe, pour faciliter l'échange d'idées et la coopération, et éviter la compétitivité excessive.
  • Considérez que chaque enfant a son propre rythme d'apprentissage, et que vous devez le respecter.

Méthode Montessori en Résumé (Août 2019).