Une nouvelle étude publiée dans 'Annals of Epidemiology' a montré qu'il existe une relation inverse entre la consommation de céréales complètes et la résistance à l'insuline et que, par conséquent, la consommation régulière de céréales et de pain complet réduit le risque de développer un diabète de type II.

Pour mener à bien l’étude, l’équipe de chercheurs dirigée par la Dre Emily D. Parker a suivi sur une période de huit ans 72 725 femmes ménopausées âgées de 50 à 79 ans, qui ont été incluses dans une étude observationnel appelé 'Women's Health Initiative'.

Une nouvelle étude conclut qu’il existe une relation inverse entre la consommation de grains entiers et la résistance à l’insuline

Au début de l'étude, un questionnaire a été adressé aux participants pour analyser leur régime alimentaire et connaître la fréquence à laquelle ils consommaient certains aliments, parmi lesquels du pain et d'autres céréales. Au cours du suivi, on a demandé chaque année à ces femmes si elles avaient reçu un diagnostic de diabète de type II.

Les auteurs de l'étude ont observé que le taux d'incidence de cette maladie chez les participants à l'étude était de 63 pour 10 000 femmes et par an. Après avoir évalué l’influence d’autres facteurs et variables, alimentaires et autres, il a été constaté que les femmes consommant une plus grande quantité de grains entiers risquaient moins de souffrir de diabète de type II.

Les 8 vertus de la graine de nigelle ou cumin noir (Août 2019).