Le coqueluche, une maladie très contagieuse qui affecte le système respiratoire et peut être très grave dans les bébés moins de six mois, a augmenté le taux de contagion en Espagne en 2015, puisque dans les huit premiers mois de l'année, il y a déjà eu plus de cas de personnes infectées par la bactérie Bordetella pertussis -Responsable de cette pathologie- qu'en 2014 selon les données de Institut Carlos III Jusqu'à la semaine 32 de l'année 2015, 4 822 nouveaux cas ont été détectés, soit 1 699 de plus que le total de l'année dernière.

Le vaccin contre la coqueluche procure une immunité de 95%, mais son effet protecteur disparaît progressivement et le fait d’avoir souffert de la maladie ne confère pas non plus d’immunité à vie.

Il y a un vaccin pour prévenir l'infection qui fournit 95% d'immunité, mais son effet protecteur disparaît progressivement. En outre, la coqueluche ne confère pas non plus l'immunité à vie - bien que les symptômes soient généralement légers au cours d'infections ultérieures -, de sorte que la bactérie reste active et circule parmi les adolescents et les adultes, qui deviennent des vecteurs de principale source d'infection pour les enfants.

Une nouvelle étude publiée dans Pédiatrie note que, dans les cas où l'origine de l'infection a pu être identifiée, 85% des bébés qui ont contracté la coqueluche ont été infectés par un membre de leur famille, en particulier leurs frères et soeurs plus âgés (35,5%). ) et sa mère (21%). L'âge moyen des frères transmetteurs de la coqueluche était de huit ans et la protection du vaccin a alors commencé à disparaître.

Le plus inquiétant est que la coqueluche peut avoir des conséquences graves chez les enfants de moins d'un an, en particulier chez les bébés de moins de deux mois, ce qui peut entraîner la mort. Ainsi, le taux d'hospitalisation chez les enfants de moins de six mois est de 18%, la maladie laisse des séquelles chez un patient sur 100 et la mortalité atteint 1%.

La meilleure protection pour les bébés de moins de deux mois - l’âge auquel ils reçoivent la première dose de Vaccin DTC (de l’acronyme diphtérie, tétanos et La coqueluche)- le vaccin est-il administré aux femmes enceintes du troisième trimestre de la grossesse pour transmettre les anticorps au bébé avant qu'il ne reçoive les premières doses du médicament (à l'âge de deux, quatre et six mois). Cependant, le Agence Espagnole de Médicaments (AEMPS) a averti qu'il existait des problèmes d'approvisionnement du fait de la fabrication difficile des détenteurs de la commercialisation du vaccin, car celui-ci est élaboré au moyen de processus biologiques qui nécessitent du temps.

Enquête Vaccination épisode 7- Coqueluche, conflit d'intérêt & politique vaccinale -regenere.org (Septembre 2019).