En raison de la gravité de la maladie et de l’absence de traitement totalement efficace pour guérir l’infection, le prévention du tétanos c'est la base pour contrôler la maladie. Sa prévention repose sur le traitement précoce de la plaie (nettoyage et désinfection) et sur l'administration d'un vaccin contre le tétanos.

Aujourd'hui, tous les nouveau-nés devraient commencer leur programme de vaccination à deux mois et continuer avec des doses de rappel à quatre, six et 18 mois. C’est le cas dans pratiquement tous les pays du monde, même dans les pays les moins développés. Il est généralement administré avec le vaccin contre la diphtérie et la coqueluche, connu sous le nom de Vaccin DTC. Après la dernière dose, une dose de rappel devrait être administrée tous les 10 ans tout au long de la vie, bien que certaines études indiquent que cela peut ne pas être nécessaire. Les complications du vaccin sont extrêmement rares et ses avantages sont clairement positifs.

Malgré la vaccination, il faut tenir compte du fait que chaque fois qu’une personne subit une blessure présentant l’un des facteurs de risque indiqués dans la section causes du tétanos, il est nécessaire d’évaluer son degré de protection contre le tétanos afin de fournir ou pas un dose de rappel du vaccin. La nécessité de cette dose de vaccin dépendra de l'état de la plaie et du temps écoulé depuis la dernière dose de rappel administrée. Les indications sur le moment où cette dose de renforcement est nécessaire et quand elles ne varient pas de temps en temps selon les preuves scientifiques, nous pouvons aujourd'hui indiquer ce qui suit:

  • Nettoyer la plaie et la dernière dose administrée au cours des 10 dernières années: aucune dose de rappel du vaccin n'est nécessaire.
  • Nettoyer la plaie et la dernière dose il y a plus de 10 ans: dose de rappel du vaccin.
  • Sale blessure et dernière dose administrée au cours des cinq dernières années: aucune dose de rappel du vaccin n'est nécessaire.
  • Sale blessure et dernière dose il y a plus de cinq ans: dose de rappel du vaccin et de l'immunoglobuline.

Santé - Vaccins : piqûre de rappel ! (Septembre 2019).