Les symptômes positifs et négatifs ne font pas référence à des symptômes qui améliorent ou aggravent le pronostic de la schizophrénie, ni n'influencent positivement ou négativement la vie quotidienne du patient. Ils sont considérés symptômes positifs de la schizophrénie à l'ensemble des signes et symptômes qui provoquent chez le patient des situations d'excitation, des altérations de la perception, des comportements délirants ..., tout en symptômes négatifs ils sont considérés comme ceux qui causent chez le schizophrène une situation de réduction émotionnelle, de communication faible ou inexistante, de déconnexion de l'environnement, etc.

Les deux blocs de symptômes de la schizophrénie Ils sont contre-productifs pour le patient et nécessitent un contrôle pour pouvoir mener une vie adéquate.

Symptômes positifs de la schizophrénie

Sont les comportements, les perceptions et les idées pathologiques présents chez le patient qui n'apparaissent pas dans la population générale. Le patient vit dans sa nouvelle et propre réalité (il n'invente pas, mais sa perception de la réalité est totalement altérée). À l'heure actuelle, le patient n'est pas au courant de sa maladie. Il n'est donc pas recommandé de le confronter de manière drastique, ce qui remet en question ses idées. Ces symptômes sont:

  • Idées délirantes: Le patient croit qu'il se passe une série de choses qui ne se produisent pas vraiment.
  • Hallucinations sensorielles: altérations de la perception sans stimulus extérieur qui occasionne. En général, ils sont généralement de nature auditive (voix, sons ...), mais ils peuvent aussi être visuels, olfactifs ... Parfois, des actes de violence peuvent être perpétrés envers autrui ou envers eux-mêmes.
  • Comportement extravagant: produit de ces idées délirantes et altérations sensorielles. Ils n'ont généralement pas de but spécifique. Le patient peut présenter une hyperémotivité, une hypertension, etc.
  • Pensée désorganisée: le patient n'est pas capable d'organiser et d'exposer sa pensée de manière organisée, ce qui se manifeste dans un langage sans lien et avec un message erratique.

Symptômes négatifs de la schizophrénie

Ce sont des attitudes diminuées ou totalement absentes chez le patient, communes à la population en général. Ils sont plus difficiles à détecter car ils ne sont pas frappants:

  • Anhédonie: perte d'intérêt pour les choses qui intéressaient et aimaient auparavant le patient.
  • Apatobulbe: perte ou absence d’initiative pour entreprendre des tâches ou des objectifs et les exécuter.
  • Isolement social baisse d'intérêt pour les activités sociales et qui nécessite des relations avec d'autres personnes. Le patient a tendance à effectuer des activités solitaires.
  • Affectivité à plat: réduction ou, dans les cas graves, absence d'expression et de réaction émotionnelle. Cela se traduit par des actions telles que mutisme facial (absence de gesticulation du visage avant les stimuli), diminution des mouvements spontanés (nécessitant un ordre externe pour sa réalisation), absence de contact visuel, diminution du message oral et du ton de la voix le patient maintient un ton de voix grave et s’exprime en peu de mots) avec lenteur ou blocage de la conversation, et cetera.

Dr Nuss : Schizophrénie : Les symptômes - Live Doctors (Août 2019).