Au cours des premiers stades de la maladie, mouvements involontaires ils peuvent sembler mélangés avec ceux prévus; par conséquent, il est facile de passer inaperçu à ce stade. En règle générale, les effets progressent plus rapidement chez le patient. Ainsi, une personne qui commence à présenter des symptômes à 30 ans souffrira d'une évolution de la maladie plus rapidement que si le patient commence à développer des symptômes à 50 ans.

Peu à peu, les mouvements deviennent de plus en plus apparents, jusqu'à ce que des actions quotidiennes telles que la déglutition, l'habillage, le toilettage… deviennent presque impossibles.

Les principaux symptômes sont ceux qui impliquent des mouvements, mais ils ne sont pas les seuls. L’un des plus fréquents, surtout dans les premiers stades, sont les changements de personnage. La personne est plus irritable, agressive, apathique ou même déprimée.

Le Les capacités cognitives peuvent également être affectées: mémoire, concentration, raison… peuvent être diminuées. À mesure que la maladie de Huntington progresse, des symptômes de démence commencent à apparaître, à mesure que l'acétylcholine, un neurotransmetteur, diminue, ce qui garantit le fonctionnement parfait des connexions entre les neurones.

Maladie de Huntington : Symptômes et Diagnostic - Conseils Retraite Plus (Août 2019).