Le symptôme qui apparaît le plus souvent dans une situation de hypotension artérielle c'est lui évanouissement. Le cerveau est plus haut que le cœur lorsque nous sommes debout et il est donc nécessaire que la pression artérielle soit suffisamment élevée pour maintenir le flux sanguin.

Dans des situations d'hypotension artérielle, le cerveau manque de sang pendant un certain temps et le patient sent que sa vision est floue et que sa force musculaire s'évanouit jusqu'à ce qu'il perde conscience. Il se produit généralement rapidement et est souvent heurté au sol ou aux meubles environnants lors de la chute. La personne qui les subit peut perdre le contrôle de leurs intestins (en urinant), voire en convulsant légèrement. La récupération après évanouissement est très rapide, il ne faut que quelques secondes pour revenir à la normale.

Lorsque l'hypotension artérielle est chronique, les évanouissements sont également fréquents, mais moins caractéristiques, le corps ayant l'habitude de vivre avec des chiffres plus bas que d'habitude. Dans ce cas, les symptômes sont beaucoup plus diffus et peuvent passer inaperçus au début. Certains d’entre eux sont:

  • Confusion, difficulté de concentration, somnolence, etc.
  • Faiblesse musculaire et fatigue en faisant peu d'effort.
  • La pâleur de la peau, des lèvres et de la conjonctive, due à une diminution du flux sanguin.
  • Nausées et vomissements.
  • Douleur à la poitrine pouvant faire penser à une crise cardiaque et à des palpitations.
  • Difficulté à respirer, ressentant ce "manque d'air".
  • Mal de tête, léger mais continu tout au long de la journée.
  • Instabilité en marchant, vertiges, bourdonnements dans les oreilles, etc.
  • Douleur au cou et raideur.
  • Altérations du sommeil avec difficulté à se reposer la nuit.

Hypotension : comment la reconnaitre et faut-il s'inquiéter ? (Septembre 2019).