Le attaque de panique sont des épisodes qui, au début, sont inattendus et ne sont associés à aucune situation particulière. En eux, il apparaît une peur temporaire ou isolée ou un inconfort intense accompagné de quatre ou plus des facteurs suivants: les symptômes, qui commencent brusquement et atteignent leur expression maximale dans les dix premières minutes (Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DMS-IV-TR, 2002)):

  • Palpitations, tremblements de coeur ou élévation du rythme cardiaque.
  • Transpiration
  • Tremblements ou tremblements.
  • Sensation d'essoufflement ou d'essoufflement.
  • Sensation d'étouffement.
  • Oppression ou malaise à la poitrine.
  • Nausée ou gêne abdominale.
  • Instabilité, vertiges ou évanouissements.
  • Déréalisation (sentiment d'irréalité) ou dépersonnalisation (être séparé de soi).
  • Peur de perdre le contrôle ou de devenir fou.
  • Peur de mourir
  • Paresthésies (sensation d'engourdissement ou de picotement).
  • Frissons ou suffocations.

L'expérience d'une crise de panique est un fait très désagréable. Pour cette raison, de nombreux patients sont terrifiés par le fait que la crise réapparaisse, déclarant qu'ils souffrent de "peur de la peur". Cette circonstance définit le trouble anxieux.

Tous ces symptômes, dont la plupart sont de nature somatique, ne doivent pas obéir à d’autres maladies. Ils doivent donc être exclus des pathologies cardiaques justifiant des palpitations et des douleurs thoraciques, des processus digestifs à l’origine des nausées et des vomissements, etc.

J'explique c'est quoi une crise de panique, symptômes... (Août 2019).