Plusieurs sont les symptômes caractéristiques de ces terreurs pendant le sommeil, mais le principal est précisément le expérience d'images et de sensations terrifiantes pendant la nuit, qui s'accompagnent d'une grande excitabilité et d'une hyperactivité de la part du mineur, parfois avec des verbalisations ou des cris et une interruption soudaine du sommeil.

Cette symptomatologie, bien qu’elle soit plus courante chez les enfants, peut également se produire chez les adultes, sans qu’il soit nécessaire de les avoir expérimentés au cours de leur enfance ou de leur adolescence, et dans leur cas elle apparaît surtout quand ils sont soumis à de fortes tensions émotionnelles associée au stress ou à la conséquence inattendue d’une consommation importante d’alcool.

Le symptômes les plus fréquents associés aux terreurs nocturnes Ils sont les suivants:

  • Expérience de terreur nocturne avec images et sensations désagréables.
  • Le durée des épisodes Il varie généralement de 2 à 40 minutes maximum.
  • Une activation de l'enfant se produit, avec respiration accélérée, transpiration et tachycardie.
  • Parfois, parler ou crier pendant l'épisode de terreur nocturne.
  • Il peut gémir, sangloter et même pleurer bien qu'il soit encore endormi.
  • Ça bouge excessivement, qui peut causer des blessures dues aux bosses ou aux chutes.
  • Les épisodes commencent généralement à première heure de la nuitaprès s'être couché
  • Le lendemain le petit il n'est pas au courant de ce qui s'est passé.
  • Réveiller l'enfant au milieu d'un épisode coûte cher et, lorsque cela est réalisé, il peut attaquer la personne qui le réveille, ne se souvenant plus de ce qu’il vivait et montrant désorientation et confusion.

Crise d'angoisse: Les 3 symptômes à connaître obligatoirement ! (Août 2019).