Le conditions du tractus urinaire inférieur des chats Les symptômes domestiques sont similaires, quelle que soit la cause. Parfois le manifestations de FLUTD elles sont peu ou très subtiles, et d'autres, en revanche, sont plus frappantes et nous font suspecter une obstruction de l'urètre pouvant être très dangereuse pour l'animal.

En général, on observera un ou plusieurs de ces symptômes de FLUTD Quand notre chat souffre de problèmes urologiques:

  • Dysurie: est la difficulté ou la douleur dans l'évacuation de l'urine.
  • Strangurie: miction douloureuse, goutte à goutte, avec ténesme (sensation de remplissage de la vessie et de tentatives d’uriner, alors qu’elle est en réalité vide).
  • La périurie: uriner à différents endroits par rapport à celui utilisé, hors du bac à sable.
  • Polaquiurie: augmentation du nombre de mictions, généralement peu importantes.
  • Hématurie: présence de sang dans l'urine à l'œil nu (couleur rougeâtre) ou au microscope.
  • Léchage excessif dans la zone périanale.
  • Changements de comportement: est agressif ou insaisissable.
  • Vocalisation excessive: miaule, en particulier lors de la miction ou de la défécation.

Symptômes d'obstruction urinaire chez le chat

Dans le cas de FLUTD partiellement obstructif, le chat présentera une étrangeté, mais si l'urètre est complètement bouché, il adoptera la posture de miction typique, mais ne pourra pas le faire et miaulera à cause de la douleur aiguë. Beaucoup lèchent la région périanale pour tenter de soulager la douleur. Parfois, ces animaux souffrent de constipation car ils ressentent une gêne lorsqu'ils se rendent au bac à sable et l'évitent.

L'un des symptômes de l'obstruction urinaire chez le chat est la posture habituelle d'uriner, mais ne l'obtient pas.

Certains chats obstrués présentent des signes d'affections plus graves, tels que vomissements, anorexie, faiblesse, léthargie ou accélération du pouls, car des altérations des électrolytes sanguins affectant les reins ou le cœur sont généralement produites. Il est très important de contacter votre vétérinaire d'urgence dès les premiers signes d'obstruction.

Diagnostic de FLUTD chez le chat

Il est relativement facile de détecter un problème dans le tractus urinaire en fonction de la symptomatologie référée par l’animal, mais pour en déterminer la cause, il est nécessaire de tests médicaux:

  • Tout d'abord, votre vétérinaire recueillera des informations sur les changements de comportement de votre chat et sur les symptômes que vous avez observés. Il est important de se rappeler s'il y a des variations dans la fréquence des mictions, des changements dans la couleur de l'urine, si la région périanale est léchée, de l'urine hors du plateau ou s'il y a eu des changements à la maison récemment, comme des réformes pouvant causer du stress .
  • Ensuite, l’expert examinera vos signes vitaux, palpera l’abdomen pour déterminer la distension et la dureté de la vessie, et explorera la région de la bouche de l’urètre pour déterminer s’il ya inflammation.
  • En outre, un analyse d'urine ou étude d'urine, évaluer la présence de sang, de cristaux ou d’infection chez le chat.
  • S'il y a obstruction, il est important de faire un test sanguin pour écarter toute atteinte rénale et toute modification de la concentration en électrolytes, car le développement de l'hyperkaliémie peut entraîner des arythmies cardiaques.
  • Tests d'imagerie, tels que radiographie simple et contraste, permettent d'observer la présence, la taille et l'emplacement des urolithes (pierres). Lors d'une échographie abdominale, des changements peuvent être observés dans la paroi interne de la vessie, tels qu'un épaississement dû à une inflammation, des défauts anatomiques, des caillots ou des cristaux.
  • Pour localiser des foyers ou des masses hémorragiques, on a recours à la la cystoscopie, une procédure dans laquelle une petite caméra est insérée dans la vessie pour observer son intérieur.

un enfant atteint d'autisme crie pour sa vie (Août 2019).