Le symptômes de la maladie coeliaque Ils sont nombreux et variés et peuvent changer considérablement d'une personne à l'autre. De manière caractéristique, la maladie cœliaque chez les enfants apparaît peu de temps après le début de la consommation de céréales, présentant un syndrome de malabsorption, qui se traduit par une diarrhée chronique et persistante, un retard de croissance, un gonflement du ventre et un œdème ou un gonflement des jambes. en raison d'une carence en protéines perdue à cause de la diarrhée.

De même, les enfants atteints de la maladie cœliaque sont irritables, probablement parce qu’ils souffrent de douleurs abdominales qui ne peuvent pas être verbalisées, parfois de muguet dans la bouche et parfois d’inflammation de certaines articulations. Ce sont des enfants qui ont généralement une anémie s’ils sont finalement analysés.

Les adultes, à leur tour, présentent habituellement une fatigue, une gêne abdominale (douleur, ballonnements, ballonnements) et une anémie.

Les manifestations les plus caractéristiques de la maladie coeliaque sont:

  • La diarrhée
  • Perte de poids.
  • L'anémie
  • Selles fréquentes, molles, graisseuses, pâles et puantes.
  • Douleur abdominale.
  • Gonflement, gaz, indigestion.
  • Changement de caractère
  • Douleurs aux os et aux articulations.
  • Crampes musculaires.
  • Fatigue
  • La dépression
  • Vomissements et constipation.
  • Menstruations irrégulières.
  • Ongles fragiles, perte de cheveux.
  • Dermatite herpétiforme: c'est une affection de la peau sous forme de vésicules et d'urticaire, en particulier dans les régions des plis (coudes, genoux, taille) qui apparaît chez certains patients atteints de maladie cœliaque et qui est considérée comme étant en relation étroite avec elle.

Dans certains cas, en l’absence de symptômes, la maladie cœliaque peut être à l’origine d’une élévation des transaminases sans raison apparente, lors d’études hépatiques normales, ou d’une ostéoporose présente chez les personnes jeunes en raison d’un déficit d’absorption du calcium.

Diagnostic de la maladie coeliaque

Pour lui Diagnostic de la maladie coeliaque il est essentiel de faire au moins un biopsie intestinale (extraction d'une partie du tissu de l'intestin grêle pour vérifier s'il est endommagé ou non) et étude histologique d'un échantillon de muqueuse prélevé à l'extrémité du duodénum, ​​dans lequel on observe des lésions typiques de cette maladie, certains symptômes (diarrhée, douleurs abdominales, etc.) ainsi que des modifications analytiques (anémie, perte excessive de graisses dans les selles ...) ne peuvent que nous faire soupçonner la présence de cette maladie, mais pour confirmer le diagnostic, il est inévitable de pratiquer une biopsie intestinale.

Cependant, lorsque le médecin soupçonne l'un des symptômes décrits ou une modification analytique, il peut effectuer la détermination de certains anticorps lors d'une prise de sang. Actuellement, les anticorps tissulaires anti-transglutaminase et anti-endomysiaux sont considérés comme ayant une grande valeur diagnostique. Une détermination d'immunoglobuline A (IgA) doit être effectuée car elle est généralement déficiente en maladie cœliaque et peut fausser certains résultats négatifs. La positivité de ces anticorps nécessite la réalisation d'une biopsie par endoscopie.

Des études génétiques sont également généralement disponibles, qui devraient être utilisées dans les cas où la biopsie n’a pas de résultat concluant, ou chez les proches d’un enfant diagnostiqué avec la maladie coeliaque pour identifier d’autres personnes potentiellement affectées.

D'autres données analytiques appuieront le diagnostic de la maladie coeliaque si la maladie est exprimée en malabsorption (diarrhée chronique), comme la présence d'anémie ferriprive, de vitamine B12 et folique, de faibles taux de protéines, d'ostéoporose précoce et d'élévation des transaminases.

Si le patient présente d’autres symptômes ou complications, il peut être nécessaire de réaliser des tests diagnostiques permettant d’exclure d’autres pathologies ou de déterminer l’existence de maladies associées, telles que le diabète sucré de type 1, les maladies du foie, les troubles de la thyroïde, la dépression, etc.

Maladie coeliaque : diagnostic, symptômes, régime (Septembre 2019).