En bref, on pourrait dire que le surf En gros, il consiste à glisser sur une planche sur les vagues. De là, un large éventail de possibilités s’ouvre sur la table. La première étape consiste à se lever et à se tenir droit au rivage. Une fois que vous avez maîtrisé cette technique de base, vous commencez à faire des murs (frontière de la vague) tellement devant (face à la vague) à partir de dos (dos à la vague). La prochaine étape consiste à apprendre à imprimer rapidement sur la table, ce qui nous permettra de réaliser le reste des manœuvres réalisables en surfant, telles que rentrée, flotteur, cut-back, snap, rotonde, air, tubes, etc.

Dans le surf, on peut distinguer principalement deux modalités, le longboard ou une planche qui est la plus classique et dans laquelle on utilise de très longues planches (minimum 9 pieds), plus larges et plus épaisses, qui impliquent un surf avec des manœuvres plus douces; et l'autre modalité, surf sur planche courte (shortboard), qui sont pratiqués sont des tables plus petites, plus étroites et plus fines, qui ont une plus grande maniabilité et permettent des manoeuvres plus radicales.

Un peu d'histoire de surf

Le surf est un sport très ancien dont l'origine n'est pas connue avec certitude. Certains disent qu'il y a environ 500 ans, il était pratiqué dans les îles Polynésiennes. Ce que l'on sait, c'est que le premier contact de l'homme européen avec le surf a eu lieu au dix-huitième siècle, lorsque James Cook est venu dans les îles hawaïennes et a interdit leur pratique aux indigènes pour les forcer à acquérir les coutumes européennes. Ils ont dû passer des années pour que, avec l'arrivée massive de touristes américains, le surf soit revitalisé et commence à devenir populaire en Californie, en Australie et dans de nombreuses autres régions de la planète.

Le Deep Web (Septembre 2019).