Comme le bébé est né jusqu'à l'âge de 18 mois, il est nécessaire de lui administrer environ 15 injections qui le protégeront contre les maladies infectieuses telles que la rougeole, la rubéole ou les oreillons.

Grâce aux vaccins, l’incidence de ce type de pathologies a considérablement diminué, mais il n’est pas agréable pour les bébés de subir une ponction. Certaines études récentes ont montré que donner au bébé une cuillerée de sucre dilué dans de l’eau atténuait la sensation de douleur provoquée par l’injection.

Une nouvelle recherche sur le sujet, qui a été réalisée par le Dr Manal Kassab, Département de la santé maternelle et infantile de l'Université jordanienne des sciences et de la technologie, et publiée dans Cochrane, semble également appuyer cette thèse.

Le sucre peut activer des produits chimiques ou entrer en contact avec des récepteurs du goût qui procurent une sensation de bien-être au bébé.

L’équipe dirigée par le Dr Kassab a analysé 14 études précédentes et 1 551 bébés âgés de 1 à 12 mois. Les concentrations de sucre administrées aux enfants étaient variables et les mesures de la douleur étaient différentes, mais les chercheurs ont constaté que lorsque les bébés recevaient le composé sucré quelques minutes avant de leur donner l'injection, les enfants ne pleuraient pas beaucoup. moins pendant la vaccination.

Bien que les auteurs du travail expliquent qu’il est nécessaire de rassembler plus de données pour comprendre comment le sucre aide à atténuer la perception de la douleur et quelle est la dose la plus appropriée et la meilleure façon de l’administrer, ils considèrent également qu’il existe des preuves et sucre pleure moins ou même pas pleurer.

Quant au mécanisme d'action du sucre dans ces cas, il agit comme un analgésique. Selon Kassab, cela pourrait être dû au fait qu'il active des substances chimiques ou entre en contact avec des récepteurs du goût qui procurent une sensation de bien-être au bébé. Le spécialiste pense que de nouvelles études devraient être menées sur la dose optimale de sucre et sur le moyen le plus approprié de l’administrer.

L’allaitement pour diminuer la douleur causée par les vaccins — 6 mois (Août 2019).