Comme mentionné, le même médicament chez deux personnes allergiques peut provoquer des réactions très différentes. Cela est dû au mécanisme de réponse de chaque personne et au type de sensibilité dont ils disposent. Il est très important de détecter ces signaux à temps et de savoir comment les associer à la consommation de drogues pour qu’ils ne se reproduisent plus.

Selon la région où elle se manifeste, les signes et les symptômes de l’allergie aux médicaments seront différents:

  • Manifestations cutanées: Lorsque l'on observe sur la peau l'apparition d'urticaire, de vésicules, d'urticaire, d'eczéma ou de marques dont l'origine est inconnue, une réaction allergique doit être suspectée. Parfois, ces signes sont douloureux et produisent même une sensation de brûlure. Ils peuvent apparaître quelques heures après le contact avec le médicament ou prendre des jours pour se manifester.
  • Manifestations respiratoires: Normalement, la réponse inflammatoire ne devient pas grave, mais elle peut affecter le système respiratoire, entraînant une inflammation de la trachée et du tissu pulmonaire. Cela signifie que les pistes se ferment et empêchent de respirer normalement. Il s’agit d’un cas d’alarme qui doit être réglé rapidement et qui, s’il est agi correctement, n’a pas de répercussions majeures.
  • Manifestations neurologiques: Comme dans le cas du tissu pulmonaire, dans les situations de réaction maximale, le tissu cérébral est touché et provoque des symptômes tels que vertiges et vertiges, pouvant atteindre dans les cas les plus graves. coma et la mort.

ALLERGIE : Définition, Symptômes, Traitements (Septembre 2019).