Les changements corporels causés par la grossesse ont une grande influence sur la sexualité. Voyons ça pendant les quarts:

Au premier trimestre

La fatigue, les nausées ou la peur de subir un avortement peuvent diminuer le désir sexuel au cours du premier trimestre de la grossesse. Il peut également arriver que, lors des rapports sexuels, l’augmentation du volume du sein entraînant une grossesse s’ajoute à la vasocongestion de l’excitation sexuelle, ce qui peut entraîner une tension mammaire désagréable et même douloureuse. Ce phénomène disparaît au deuxième ou troisième trimestre, car la poitrine réagit à ce moment-là différemment de l'excitation sexuelle.

Cependant, il existe des femmes dont la grossesse déclenche une plus grande sensibilité génitale - la région pelvienne est plus irriguée - et une lubrification vaginale abondante, de sorte qu'elles répondent aux stimuli avec une plus grande intensité, ce qui se traduit par des orgasmes plus rapides. intense que d'habitude.

Le deuxième trimestre

C'est le moment de la splendeur de la grossesse: vous sentez le bébé en vous, bon nombre des premiers malaises disparaissent, le ventre n'est pas trop gros, le nombre d'hormones féminines augmente dans le sang ... certaines femmes ont le sentiment que leur libido est déclenchée quart de gestation. L'orgasme provoque la contraction de l'utérus, des contractions sans conséquences au cours d'une grossesse suivant un cours normal.

Le troisième trimestre

L'acte sexuel au cours du troisième trimestre de la grossesse est généralement moins confortable compte tenu du volume de l'intestin. Mais les relations sont encore possibles jusqu'au moment de la livraison. Tout dépend de votre état et de vos désirs.

Il se peut également que l'un des deux, au moment de l'accouchement, ait peur de faire mal au bébé, de le faire souffrir ou tout simplement de se réveiller! Ce sont des peurs fréquentes et normales: beaucoup de couples croient que le bébé est une sorte de témoin des relations sexuelles de leurs parents. En fait, le fœtus est bien protégé dans le sac amniotique à l'intérieur de l'utérus: la cavité génitale est séparée du col utérin par un bouchon muqueux qui n'est libéré que peu de temps avant l'accouchement.

Bien qu'il n'y ait aucun signe montrant un problème particulier et nécessitant toujours une consultation médicale rapide, telle que des saignements vaginaux ou des douleurs abdominales, il n'y a pas de bonnes raisons de craindre que les rapports sexuels puissent être nocifs pour le bébé.

Jusqu'à quel mois de grossesse peut-on avoir des relations sexuelles ? - Parlons peu, parlons sexe (Août 2019).