Bien que le mode de logement ne soit pas encore très courant en Espagne, le cohabitation pour seniors s’établit progressivement comme une bonne alternative pour que les personnes âgées ne vivent pas dans la solitude. Les données de MOVICOMA, un projet qui étudie ce type de logement collaboratif, indiquent qu'il y en a 10 en Espagne où vivent déjà des personnes âgées. Cependant, 35 projets de ce type sont en phase de construction, paralysés, formant des groupes, avec des terrains ...

Sur le site Web eCOHOUSING, vous trouverez une carte interactive de la situation actuelle des cohouses seniors en Espagne. Elle vous sera très utile pour localiser rapidement celles qui sont déjà en activité ou en cours de traitement, ainsi que son emplacement

A titre d'exemple, nous vous donnons les données de quelques logements collaboratifs dans lesquels les membres de la coopérative bénéficient déjà de tous les services:

  • Trabensol: le complexe immobilier de cette coopérative s’appelle Centre social de la coexistence, de l’aide et des services pour personnes âgées et est situé à Torremocha del Jarama (Madrid). Premier cohabitant senior en Espagne, il a été lancé dans le but d'offrir aux personnes âgées une option satisfaisante de passer le reste de leur vie en entreprise et avec le plus grand soin. Parmi ses services figurent ceux de la restauration, du nettoyage et de la blanchisserie, ainsi que des espaces de réunion communs pour les résidents. Leur résidence a une capacité de deux personnes et leur demande d'admission à la coopérative est âgée de 50 à 70 ans.
  • La Muralleta: le projet a été lancé en 2000 avec six personnes qui ont acheté un terrain à Santa Oliva (Tarragone) d'environ 10 000 m2. Il se compose actuellement de 16 maisons avec leur propre cuisine et de zones communes telles que gymnase, verger, salon de coiffure, piste de pétanque et salle à manger. La construction de six autres maisons est prévue.
  • Profuturo Valladolid: ce logement collaboratif est l’un des rares qui se trouve en plein centre-ville, en l’occurrence à Valladolid. Ses appartements pour personnes âgées sont équipés d'une chambre à coucher, d'un salon, d'une cuisine et d'une salle de bain. Parmi les services de base proposés, on compte le médecin, les soins infirmiers, les massages, le nettoyage mensuel et l'alarme dans la maison. En tant que membres facultatifs de la coopérative, ils peuvent, entre autres, demander des services de coiffure, de physiothérapie, de ménage quotidien et de blanchisserie Sa construction est inspirée du modèle suédois Linköping.
  • Cooperativa Los Milagros: la Residencial Santa Clara, du nom du groupe de résidences, est située à Málaga et compte 76 maisons en cession d'usage pour les personnes âgées. Cette coopérative a commencé à faire ses premiers pas dans les années 70 sous l'impulsion d'un groupe d'amis de moins de 40 ans qui, inquiets pour leur vieillesse, ont commencé à constituer un dépôt pour acheter des terres en 1991. Dans cette ferme construit le Santa Clara Residencial, qui a pour particularité de disposer de six chambres pour les personnes malades nécessitant une assistance continue. Pour faire partie de cette coopérative, vous devez avoir entre 50 et 70 ans et contribuer à hauteur de 66 000 euros.

La vidange : Les conseils de nos garagistes / Top Entretien #3 (avec Denis Brogniart) (Août 2019).