Le maladie cérébrovasculaire Il est principalement associé à l'âge, au sexe, à la race et aux antécédents familiaux (facteurs de risque de l'AVC non modifiable), bien que ses principales menaces soient l'hypertension, le diabète, l'hypercholestérolémie, le tabac et certaines arythmies (Facteurs de risque d'accident vasculaire cérébral modifiable). De toute évidence, le premier (le non modifiable) ne peut être évité; bien que les personnes appartenant à ces groupes puissent bénéficier de contrôles plus rigoureux des facteurs de risque modifiables décrits dans la section sur la prévention.

  • Âge: Comme le montrent de nombreuses études, à partir de 55 ans, les accidents vasculaires cérébraux sont plus fréquents. On estime qu'environ 20% des personnes de plus de 65 ans courent un risque élevé de subir un accident vasculaire cérébral au cours des 10 prochaines années. Selon l'OMS, ce pourcentage pourrait atteindre 30% en 2050.
  • Sexe: chez les femmes, les décès par maladie cérébrovasculaire sont plus fréquents. Cela s’explique par le fait que plus on est âgé, plus on risque d’être attaqué; et dans les bandes des âges avancés, les femmes prédominent par leur plus grand espoir de vie.
  • Course: Il semble que les Noirs et les Américains hispaniques soient plus susceptibles de subir un accident vasculaire cérébral. Bien que l’on pense que cela pourrait être dû au fait que les Noirs sont plus sujets à l’hypertension et au diabète, il n’est pas clair que ces facteurs expliquent l’incidence élevée des accidents vasculaires cérébraux chez certaines races.
  • Antécédents familiaux: Si une personne a dans sa famille des patients victimes d'un AVC ou d'une maladie cérébrovasculaire, elle court un risque plus élevé de subir un AVC, en partie à cause du patrimoine génétique de certains des facteurs de risque.

L'hypertension, le diabète, le tabac, le cholestérol et certaines arythmies sont, par différents mécanismes, les principaux facteurs par lesquels les artères sont bloquées et produisent une ischémie sur le territoire cérébral. Votre contrôle est essentiel pour diminuer le risque d'accident vasculaire cérébral.

AVC causes : AVC facteurs de risque (Septembre 2019).