Les parents et les éducateurs doivent être bien informé savoir quelle attitude adopter devant des enfants présentant des troubles de la parole.

C'est très important demander l'aide d'un spécialiste dès que possible, parce que ces troubles, lorsqu'ils ne sont pas traités à temps, peuvent affecter le comportement de l'enfant au point de limiter le développement normal de son activité, à la fois en milieu scolaire et dans ses relations sociales.

Gardez à l'esprit que ces troubles affectent chaque enfant différemment, car leur personnalité, leurs besoins et leur environnement sont également très diversifiés. Par conséquent, les mesures visant à aider un enfant à contrôler son défaut peuvent ne pas être efficaces dans d'autres cas. Il convient individualiser la thérapie et les solutions proposées pour chaque enfant en particulier.

Si l'enfant a un retard mental ou un défaut d’audition, est plus susceptible d’avoir des troubles de la parole associés; il est donc important de passer aux mains d’un spécialiste et de commencer le traitement approprié dès que possible.

Sachez que lorsque les enfants commencent à parler, leur vocabulaire est encore très limité, ce qui réduit leur aisance à s'exprimer. Il n’est pas pratique que les parents interrompent constamment l’enfant, en terminant leurs phrases ou en ajoutant les mots manquants, et en accordant une attention excessive à ce manque de fluidité, car ils pourraient avoir un impact négatif sur le développement linguistique du mineur.

Nouvelles recommandations sur le traitement de l’hypertension artérielle (Août 2019).