Le Résultats d'oxymétrie de pouls ils consistent en un pourcentage représentant la quantité d'oxygène dans le sang attachée à l'hémoglobine; est ce qu'on appelle Saturation en oxygène (SatO2). Ces données peuvent également être obtenues avec une gazométrie, mais l'oxymétrie de pouls permet de les obtenir directement, sans estimation.

La saturation en oxygène n’est pas la méthode établie pour diagnostiquer la insuffisance respiratoire, seule la pression partielle d'oxygène (pO2) constitue la donnée valable à cet égard et ne peut être obtenue qu'au moyen d'une analyse du gaz sanguin artériel. Cependant, la saturation en oxygène a une corrélation très étroite.

Les niveaux de saturation en oxygène compris entre 98 et 100% sont considérés comme normaux. Avec l'âge, il est fréquent que le passage de l'oxygène ne soit pas optimal, de sorte qu'il peut également être accepté comme normal jusqu'à 95%. Chez les patients atteints de pneumopathie chronique, jusqu'à 90% peuvent être considérés comme normaux. La raison pour laquelle on considère que la limite de la normalité est de 95% est qu'elle correspond à une pression partielle d'oxygène de 60 mmHg, limite pour le diagnostic de l'insuffisance respiratoire.

Si l'oxymétrie de pouls est normale, le médecin s'occupera d'autres problèmes, mais s'il est inférieur à 95%, ce sera sa priorité. Premièrement, il demandera une analyse des gaz sanguins artériels, afin de confirmer les données et d’observer exactement le niveau d’oxygène dans le sang et d’autres altérations métaboliques. Ensuite, il mettra de l'oxygène dans une paire de lunettes ou un masque, en fonction de la gravité de la situation.

OXYMETRE DE POULS HAUTE PRECISION - mesurer son pouls - [PEARLTV.FR] (Août 2019).