Le traitement de la cystite ou de la pyélonéphrite non compliquée consiste généralement en une résolution totale des symptômes. Les infections des voies basses chez les femmes sont préoccupantes, principalement parce qu’elles sont associées à une gêne, à l’absentéisme au travail et aux coûts élevés des soins de santé. En outre, la cystite peut provoquer une infection du tractus supérieur ou une bactériémie. Lorsqu'il y a des épisodes répétés de cystite, il s'agit généralement de réinfections et non de récidives.

La pyélonéphrite aiguë non compliquée des adultes évolue rarement vers une maladie rénale chronique et les infections répétées du tractus supérieur représentent souvent une rechute plutôt qu'une réinfection. Il faut rechercher des calculs rénaux ou toute autre altération.

Les infections symptomatiques des voies urinaires répétées chez les enfants et les adultes souffrant de troubles urologiques, de diabète ou d'autres maladies pouvant affecter les reins peuvent évoluer en insuffisance rénale plus facilement que chez les autres personnes atteintes.

Les 10 symptômes sournois qui cachent un cancer de la vessie : Faites attention ! (Août 2019).